3 conseils pour préparer ses réseaux sans fils à l'IoT

Avenir de l’IT : S’assurer que votre WLAN est prêt pour l’Internet de objets doit vous permettre d’évoquer les problématiques de sécurité, de gesttion de trafic mais surtout de création de valeur business. Voici trois conseils illustrés d’exemples.

La plupart des chefs d’entreprise croient que l’Internet des Objets (IoT) offre une formidable opportunité à leurs organisations de promouvoir de nouveaux business model, d’améliorer les relations avec la clientèle ou encore d’accroître l’efficacité et la productivité. Une étude Oxford Economics montre que 72% des organisations estiment que l’IoT est essentiel à leur avantage concurrentiel.

3 conseils pour préparer ses réseaux sans fils à l'IoT - 2017 - 2018 

Mais réussir avec l’IOT exige de se préoccuper des réseaux, en particulier des réseaux sans fil. Selon une enquête IDC publiée en février dernier le Wi-Fi et le Bluetooth Low Energy (BLE) sont les principaux concurrents pour mettre en place la connectivité IoT. Que devraient faire les administrateurs et les gestionnaires de réseau pour préparer leurs réseaux sans fil à l’arrivée de l’IoT ? Voici trois bons conseils.

1. S’occuper de la sécurité

L’année dernière l’émergence du botnet Mirai a éveillé les organisations à la possibilité que les dispositifs IoT puissent être utilisés dans des cyberattaques. Les administrateurs réseau doivent donc veiller à ce que les attaquants n’utilisent pas les dispositifs IoT d’une organisation pour entrer dans des systèmes ou intégrer des périphériques IoT dans des botnets pour attaquer d’autres réseaux.

L’erreur la plus courante est de permettre aux objets connectés d’accéder aux réseaux en utilisant un mot de passe faible, ou une seule PSK (Pre-Shared Key, soit clé pré-partagée). C’est un point important parceque de nos jours bon nombre de points d’accès Wi-Fi sont réglés par défaut soit en WPA en mode clé partagée (PSK) avec le chiffrement TKIP, soit en WPA2 en mode clé partagée avec chiffrement CCMP.

Il est donc recommandé d’utiliser des solutions de sécurité plus avancées pour valider les périphériques IoT et fournir une visibilité sur ce qui est connecté au réseau. Sans compter que cette visibilité peut également contribuer à mieux gérer les réseaux.

2. Suivre le trafic IoT

Non seulement les professionnels du réseau doivent sécuriser leurs WLAN, mais ils doivent également pouvoir contrôler les périphériques IoT qui se connectent au Wi-Fi, la quantité de bande passante et d’autres ressources qu’ils consomment.

L’un des plus grands problèmes pour les administrateurs réseau est qu’ils ne savent pas combien de périphériques IoT sont sur leur réseau. Souvent les employés ajoutent des périphériques au réseau sans connaissance particulière de l’informatique et de ses contraintes de sécurité et de gestion. La DSI doit donc s’assurer qu’elle possède des outils de gestion et de suivi du réseau qui lui permettront d’identifier les périphériques connectés et avec qui ils communiquent. De ce point de vue l’identité est vraiment l’axe principal de toute politique de sécurité et de gestion.

3. Utiliser vos données de réseau IoT pour créer des informations à valeur commerciales

Pour de nombreuses entreprises les projets IOT doivent permettre de recueillir des données qui les aideront à obtenir des avantages commerciaux, d’une manière ou d’une autre. Dans cette perspective les données du réseau ainsi que les données des capteurs IoT peuvent permettre de générer de la connaissance. Par exemple, dans un magasin ou un restaurant les données sur le nombre de smartphones et d’autres appareils qui se connectent au réseau sans fil peuvent aider à savoir quand il convient d’ouvrir davantage de caisses.

En utilisant l’emplacement, la présence, la configuration et l’identité via des API sur le réseau WiFi, il est possible de créer des informations importantes pour orienter le business.

  • Réseaux IoT : vers des réseaux à deux vitesses ?
  • IoT en 2017 : Pourquoi l’usage va croître, malgré les risques de sécurité
  • IoT : pourquoi s’y intéresser maintenant, quelles sont les bonnes pratiques ?
  • Microsoft ouvre un laboratoire européen pour l’IoT et l’IA
  • Dossier : Roadmap to business : mettre en place l’IOT dans son entreprise

3 conseils pour préparer ses réseaux sans fils à l'IoT

Source : L’article 3 conseils pour préparer ses réseaux sans fils à l'IoT >> est extrait de ZDNet

Une sélection d'articles qui pourraient vous intéresser ...

3 conseils pour préparer ses réseaux sans fils à l'IoT - 2017 - 2018
Ne manquez plus rien!
Abonnez-vous dès maintenant aux infos de SOSVirus et recevez chaque mois, le meilleur de la sécurité informatique : news, tutos, hacking, alerte ransomware, spam alerte ...

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles 1 avis, 5,00/5
Loading...
2017-09-18T18:29:35+00:00

Laisser un commentaire