6 idées reçues sur les workstations

Sous-titres News : Les stations de travail ont bien changé. Adieu les systèmes lourds et pesants, dont les performances se payaient au prix de configurations complexes et ultra-spécialisées…

Les stations de travail ont bien changé. Adieu les systèmes lourds et pesants, dont les performances se payaient au prix de configurations complexes et ultra-spécialisées. Compactes, évolutives et même mobiles, les workstations actuelles se mettent en quatre pour répondre à tous les besoins professionnels. Pourtant, les préjugés ont la vie dure. Voici six idées reçues qui nécessitent une bonne mise à jour.

Idée reçue #1 – Une Workstation, c’est réservé à des experts

Que l’on soit graphiste, ingénieur, ou architecte, nous sommes de plus en plus nombreux à manipuler des fichiers lourds et complexes ou à utiliser des solutions professionnelles qui nécessitent une grande puissance de calcul. Parce que ses composants sont certifiés par les éditeurs eux-mêmes, une station de travail permet un véritable bond en avant en termes de performances et de fiabilité. Par ailleurs, la largeur des gammes disponibles permet désormais à chacun de s’équiper d’un outil de travail parfaitement dimensionné pour ses besoins précis et d’enregistrer des gains de productivité immédiats.

Idée reçue #2 – Une Workstation, c’est compliqué à maintenir

La durée de vie moyenne d’un PC de bureau est de cinq ans, au cours desquels ses performances vont peu à peut se dégrader. Mais dans le cas d’une Workstation, pas question de tolérer une érosion de la qualité de travail ! Les stations de travail actuelles sont donc conçues de façon très modulaire, pour permettre à leurs utilisateurs de mettre à jour régulièrement tel ou tel composant pour maintenir un niveau de performances optimal. Les systèmes « tool less » permettent même de renouveler carte graphique, mémoire RAM ou stockage en quelques minutes, et sans le moindre outil.

Idée reçue #3 – Une Workstation, c’est gros et encombrant

Vous avez dit mainframe ? La page est désormais bien tournée. Les stations de travail contemporaines se déclinent en une foule de configurations et de formats. En châssis tour ou même mobiles, elles s’adaptent à tous les besoins et vous accompagnent dans vos déplacements quotidiens. La gamme Tiny de Lenovo va même encore plus loin en offrant toute la puissance d’une Workstation dans un format ultra-compact (96% plus petit qu’une tour classique) pour un encombrement minimum et une sécurité optimisée. Encore plus fort, des workstations telles que la Lenovo Yoga P40 se muent en un véritable convertible avec stylet : un véritable concentré de puissance à emporter partout.

Lenovo Workstations

Idée reçue #4 – Une Workstation, c’est avant tout un PC performant

Les stations de travail ont beaucoup en commun avec les PC traditionnels : OS, type de composants et design. En revanche, elles offrent une tout autre dimension lorsqu’il est question de faire tourner des applications professionnelles comme Autocad ou Solidworks, par exemple. Pour donner leur pleine mesure, ces solutions doivent pouvoir compter sur des composants dédiés et certifiés, et donc les drivers sont mis à jour régulièrement. Dans un contexte de productivité maximale, les stations de travail laissent donc loin derrière elle les meilleurs PC de bureau.

Idée reçue #5 – Une Workstation, c’est cher

La majorité des configurations de stations de travail sont destinées à des indépendants (graphistes, designers), et sont donc accessibles à des prix sensiblement comparables à ceux de PC professionnels. Les configurations les plus complexes, qui s’adressent à des bureaux d’étude industriels, par exemple, offrent quant à elles des atouts qui justifient amplement le ROI attendu : performances de pointe pour réduire le time to market et fiabilité exemplaire pour éviter les interruptions de service. Autant de bénéfices à même de créer un véritable différenciateur concurrentiel qui font des workstations les meilleures alliées de la productivité de votre entreprise.

Idée reçue #6 – Toutes les Workstations se valent

La pertinence d’une gamme de workstations se mesure à deux indicateurs : sa capacité à couvrir des besoins plus variés que jamais sans pour autant sacrifier à l’exigence de qualité d’une clientèle professionnelle. En l’espèce, Lenovo se distingue sur deux aspects : d’une part par l’excellence éprouvée de la gamme Think, validée par les standards militaires Mil Spec, qui lui permet de donner le meilleur d’elle-même y compris dans des situations extrêmes ; d’autre part du fait d’une offre particulièrement étendue qui permet de répondre aux besoins les plus pointus, mais également de mettre les performances d’une station de travail certifiée à la portée de n’importe quel professionnel.

6 idées reçues sur les workstations

Source : L’article << 6 idées reçues sur les workstations >> est extrait de ZDNet

Du contenu qui pourrait bien vous intéresser !

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles 1 avis, 5,00/5
Loading...

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées et réaliser des statistiques de visites. Ok