Accenture veut 90% de son informatique interne dans le cloud d'ici 2019

Avenir de l’IT : Ayant déjà déployé 60% de ses applications et infrastructure informatiques dans le cloud, Accenture vise les 90% dans les 12 à 18 prochains mois.

D’ici 18 mois, Accenture espère avoir près de 90% de ses applications et infrastructure informatiques dans le cloud. Andre Conti, responsable de la migration vers le cloud d’Accenture Australie, confie à ZDNet que le prestataire de services professionnels est en bonne voie.

 

 “En gros, nous mettons en pratique nos propres conseils”, déclare-t-il en plaisantant. “Nous ne le faisons pas simplement parce que nous apprécions le cloud, mais parce qu’il s’agit d’un différenciateur concurrentiel.”

Comptant plus de 260.000 collaborateurs, Accenture est l’un des plus grands utilisateurs d’Office 365 dans le monde, souligne Andre Conti. C’est aussi l’un des plus grands utilisateurs au monde du cloud pour les affaires. Pour la gestion des documents internes, Accenture utilise une solution de logiciel en tant que service (SaaS) telle que Salesforce, que l’entreprise utilise pour sa gestion des ventes. 

“Entre les SaaS, la PaaS et l’IaaS, nous avons déjà migré pratiquement 60 % de toutes nos applications et infrastructure informatiques vers le cloud”, indique-t-il.

En sa qualité de responsable du cloud computing pour l’Australie et la Nouvelle-Zélande, Andre Conti tient également un rôle de conseiller pour les entreprises qui cherchent à migrer vers le cloud. “Il y a plus d’un itinéraire qui mène au cloud. Je dirais que c’est comme une crème glacée : il existe différents parfums”, résume-t-il. “Il existe différents scénarios, mais le cloud devient une des technologies fondamentales qui permet à l’ensemble des projets et programmes d’être menés à bien à un coût très bas et de manière agile.”

Mettre à niveau et transformer 

Si les craintes de migrer des données cruciales vers le cloud étaient auparavant source d’hésitation pour les entreprises, les Australiens ne sont pas tant réfractaires que freinés par l’infrastructure existante ou héritée et les applications pratiquement neuves, d’après Andre Conti.

“Je m’entretiens avec de grands clients et entreprises et ils ont pratiquement tous adopté le cloud computing de différentes façons. Certains commencent tout juste leur cheminement, d’autres se trouvent à mi-parcours et d’autres encore ont pleinement adopté la technologie du cloud computing”, relate Andre Conti à ZDNet.

“Dans beaucoup de grandes entreprises, le cloud computing est une nouvelle pratique tout autant qu’une nouvelle technologie. Même si beaucoup d’entreprises adoptent le cloud, elles n’en sont encore qu’au début.”

Pour Andre Conti, il ne s’agit pas que de changer ou mettre à niveau des technologies données, mais de transformer la façon d’agir d’une entreprise, ce qui peut être compliqué, admet-il. “Selon moi, ce qui les empêche d’aller plus vite, c’est la quantité d’investissements réalisés dans le passé, autrement dit l’infrastructure héritée. Il arrivera un moment où une partie de cette infrastructure atteindra naturellement la fin de son cycle de vie.”

Le plus probable est que ces éléments seront remplacés par un investissement privilégiant le cloud ou intégralement axé sur le cloud, prédit Andre Conti.

Tout en présentant le cloud comme une option rentable, il précise que son utilisation permet avant tout à une entreprise de “devenir plus rapide, plus agile et plus innovante”. “Bon nombre de personnes se lancent dans le cloud computing pour des questions économiques, mais elles réalisent que les vrais facteurs de motivation sont l’agilité, la rapidité et l’innovation”, constate-t-il.

“Le point de bascule a été franchi. Il n’y aura pas de retour en arrière avec des personnes quittant le cloud public pour revenir au modèle sur site plus traditionnel. Le dossier économique est tellement convaincant qu’il n’est guère pertinent de continuer avec les anciennes méthodes.”

Accenture veut 90% de son informatique interne dans le cloud d'ici 2019

Source : L’article << Accenture veut 90% de son informatique interne dans le cloud d'ici 2019 >> est extrait de ZDNet

Du contenu qui pourrait bien vous intéresser !

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles 1 avis, 5,00/5
Loading...
2017-09-18T18:29:07+00:00

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.