Android et sécurité : Play Protect est opérationnel

Sécurité : Cette nouvelle fonction centralise les outils de sécurité mis à disposition de l’utilisateur. Il intègre notamment “Verify Apps”, un outil lancé il y a quelques années qui alerte les utilisateurs sur des applications potentiellement dangereuses.

Annoncée lors de la dernière Google I/O, Play Protect est aujourd’hui opérationnel sur les smartphones Android à condition d’avoir mis à jour l’application Google Play Services. Cette nouvelle composante de l’OS travaillera en tâche de fond et a vocation à centraliser les outils de sécurité mis à disposition pour l’utilisateur. Il intègre notamment “Verify Apps”, un outil lancé il y a quelques années qui alerte en temps réel les utilisateurs sur des applications potentiellement dangereuses.

Android et sécurité : Play Protect est opérationnel Sécurité, Android, 4G Monitor 

Cet outil était jusqu’à aujourd’hui encore peu connu et il est probable qu’il n’était activé que par les plus sensibilisés aux menaces, et non par les plus susceptibles d’être facilement victimes d’applications frauduleuses et non vérifiées.  

D’où la décision de Google de le rendre plus visible. Dans la liste d’applications installées dans le smartphone, un message de sécurité est affiché indiquant le résultat de l’analyse de chaque apps. “Aucun problème trouvé” indique par exemple un scan négatif.

Play Protect inclut également l’outil de géolocalisation du terminal en cas de perte ou de vol; outil désormais baptisé “Localiser mon appareil”. Pas de grands changements fonctionnels néanmoins : outre l’affichage sur une carte de la position de l’appareil, il est possible de la bloquer à distance voire d’effacer son contenu.

Enfin, dernière brique Play Protect, “Safe Browsing”, qui assure une protection anti-malware dans le navigateur Chrome.

Si les terminaux iOS comme Android sont désormais la cible des hackers, les données suggèrent que les malwares Android en circulation sont les plus nombreux. Un récent rapport de F-Secure va jusqu’à estimer que 99% des programmes malveillants sur mobile sont conçus pour Android. Rappelons que le processus de soumission de Google est moins restrictif que celui d’Apple, autorisant ainsi presque n’importe qui à développer et mettre en ligne une application sur le Store –  tant qu’ils ont payé 25 dollars pour s’inscrire comme Google Play Developer. 

Si Google apporte plus de protection côté utilisateur, il entend également se blinder côté serveurs en exploitant l’intelligence artificielle.  “Pour protéger nos utilisateurs et aider les développeurs, Google analyse les caractéristiques de la sécurité et de la protection des données personnelles de chaque nouvelle application sur Google Play. Puis nous comparons ces données avec d’autres applications aux fonctionnalités similaires, désignées sous le nom de “pairs fonctionnels”” explique la société dans un post de blog.

Google sélectionne et analyse ainsi des groupes d’applications exemplaires, qui fonctionnent et respectent les directives données par Google, et qui serviront de base pour comparer les nouveaux entrants disposant de fonctionnalités similaires.

Android et sécurité : Play Protect est opérationnel

Source : L’article << Android et sécurité : Play Protect est opérationnel >> est extrait de ZDNet

Du contenu qui pourrait bien vous intéresser !

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles 1 avis, 5,00/5
Loading...
2018-10-14T17:52:19+00:00

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées et réaliser des statistiques de visites. Ok