Apple n'est plus le n°1 des tablettes en Europe

Chiffres : Samsung a surclassé Apple sur le marché des tablettes en Europe de l’ouest où la firme de Cupertino dégringole (11,5%). Les terminaux détachables, en particulier en entreprise, freinent le recul du marché (-1,7%).

Au niveau mondial, les tablettes ont poursuivi au 1er trimestre leur recul (-8,5%), entrainant ou entrainées par l’affaiblissement d’Apple et de l’iPad. En Europe de l’Ouest, la tendance n’est pas tout à fait identique.

D’abord, la contraction des livraisons de tablettes est nettement plus faible (-1,7%), avec 7,1 millions d’unités écoulées. Autre fait marquant, le leader mondial n’est plus le leader européen. Apple, dont l’iPad plonge de 11,5%, est nettement surclassé par son grand rival, Samsung.

Samsung porté par Android, Apple tiré vers le bas

Samsung s’empare de la première place grâce lui à une croissance de 17,9%. Avec 1,892 million de tablettes écoulées, il s’empare de 26,5% de part de marché, contre 21,7% pour Apple. Le coréen (voire le marché dans son ensemble) a profité de l’amélioration enregistrée par les tablettes Android pour le grand public.

 

Mais le principal facteur est sans doute l’adoption de ces terminaux par les entreprises, signale IDC. Ces utilisateurs se tournent en effet vers les détachables. Ce segment a ainsi progressé sur un an de 5,8%. En entreprise, la croissance est plus forte encore à 16,6%.

Ce segment, globalement, affiche un solde positif (5,4%). Le cabinet précise que ce sont les détachables sous iOS et Android, principalement donc adoptées par les entreprises, qui expliquent cette tendance.

Ces terminaux, combinés à un clavier, ne sont cependant pas appelés à se généraliser. Leur acquisition vise à “répondre aux besoins spécifiques de certains groupes d’utilisateurs dans divers secteurs.”

IDC constate en outre que l’adoption des détachables sous Windows a ralenti au premier trimestre 2017. Plusieurs facteurs sont avancés pour l’expliquer : l’accent croissant mis désormais sur les convertibles par les grands constructeurs, l’adoption lente de Windows 10 dans les grandes et très grandes entreprises et l’absence de renouvellement de Surface Pro.

Les détachables Android ralentissent. Pour mieux repartir

Microsoft peut néanmoins se tranquilliser. IDC estime en effet que ce format est adapté à de multiples usages. “Ce n’est qu’une question de temps avant que nous n’observions une accélération du nombre et du rythme des déploiements” soutient l’analyste Daniel Gonçalves.

Mais la principale différence entre le marché européen et le marché mondial, c’est sans doute l’état des ventes de tablettes classiques sous Android. Celles-ci représentent toujours la majorité des terminaux écoulés.

Ces tablettes ont surtout enregistré leur premier trimestre de croissance depuis le 3e trimestre de 2014 (+4,8%). Il est loin d’en aller de même au niveau mondial. Et les principaux fabricants Android, Samsung et Huawei, ont tiré les bénéfices de cette situation grâce à leurs modèles de milieu de gamme.

Sur l’entrée de gamme, Amazon, porté par la Fire 7, et les modèles en marque blanche, dominent. Les faibles marges ont poussé les fabricants majeurs à changer de positionnement pour se placer sur le segment des tablettes à plus de 200 euros. Apple, malgré ses difficultés, reste la référence du haut de gamme (+600€) où plus de 50% des tablettes écoulées sont des iPad.

Voir aussi notre page
Chiffres clés : le marché des tablettes

Apple n'est plus le n°1 des tablettes en Europe

Source : L’article << Apple n'est plus le n°1 des tablettes en Europe >> est extrait de ZDNet

Une sélection d'articles qui pourraient vous intéresser ...

rester-informer
Ne manquez plus rien!
Abonnez-vous dès maintenant aux infos de SOSVirus et recevez chaque mois, le meilleur de la sécurité informatique : news, tutos, hacking, alerte ransomware, spam alerte ...

By | 2017-05-23T04:12:25+00:00 mai 23rd, 2017|Actualité|0 Comments

Leave A Comment