Apple Pay est en avance sur ses concurrents, mais le paiement par iPhone est toujours limité

Technologie : 13% seulement des iPhones ont Apple Pay activé. Et combien l’utilisent réellement ? Bien que Apple Pay existe depuis plusieurs années, l’adoption par le consommateur reste décevante.

Le service Apple Pay qui permet de payer avec son iPhone est bien en avance sur ses concurrents, mais l’adoption du concept par les consommateurs reste limitée.

Les analystes Fintech de Juniper Research estiment que le nombre d’utilisateurs d’Apple Pay, Samsung Pay et Android Pay dépassera 100 millions pour la première fois au premier semestre de cette année et devrait atteindre 150 millions d’ici la fin de cette année.

 

Juniper prévoit que le nombre d’utilisateurs atteindra 500 millions d’ici 2021, ces services devenant les principaux mécanismes sans contact utilisés aux États-Unis. Les analystes mentionnent que le défi auquel font face Apple et ses rivaux est de s’assurer que l’infrastructure est en place pour que les consommateurs effectuent des paiements en magasin : seulement un tiers des détaillants américains prennent actuellement en charge Apple Pay.

“Nous croyons qu’à mesure que l’utilisation sans contact gagne de la traction et que les consommateurs et commerçants reconnaissent la rapidité et le confort offerts (…) il y aura une augmentation supplémentaire et significative de sa disponibilité au point de vente” explique Nitin Bhas, responsable de l’étude.

Qu’y a-t-il de nouveau pour le consommateur ?

Bien que Apple Pay existe depuis plusieurs années, l’adoption par le consommateur reste décevante. Les fabricants de smartphones s’intéressent aux paiements mobiles car ils pourraient potentiellement prendre leur part dans les transactions et recueillir plus de données sur le comportement de leurs clients. Mais il y a peu d’avantage pour les consommateurs à utiliser ces services. D’une part, les acheteurs sont satisfaits avec les cartes de crédit qu’ils utilisent déjà, qui ne nécessitent pas de recharge de la batterie. Et les consommateurs s’inquiètent également de la complexité et de la sécurité des paiements mobiles.

Gene Munster chez Loup Ventures estime dans une récente note de recherche qu’environ 13% des iPhones actifs ont activé Apple Pay. Le chiffre monte à 30% pour les nouveaux iPhones.

Les données d’utilisation réelles sont difficiles à trouver, mais Gene Munster note qu’Apple a lui-même signalé que les transactions ont augmenté de près de 500% en glissement annuel en septembre 2016. A moins que les fabricants de smartphones créent enfin une raison incontournable pour les consommateurs de passer aux paiements sur mobile, ce service restera l’une des fonctionnalités rarement utilisée sur leurs appareils.

  • Apple intéressé par une évolution P2P d’Apple Pay
  • Apple Pay débarque au Canada
  • Apple Pay : au-delà du paiement mobile ?
  • Apple Pay arrive mais les Français sont encore peu enclins à payer depuis un mobile
  • Apple Pay : Orange Cash finalement compatible

Apple Pay est en avance sur ses concurrents, mais le paiement par iPhone est toujours limité

Source : L’article << Apple Pay est en avance sur ses concurrents, mais le paiement par iPhone est toujours limité >> est extrait de ZDNet

Une sélection d'articles qui pourraient vous intéresser ...

rester-informer
Ne manquez plus rien!
Abonnez-vous dès maintenant aux infos de SOSVirus et recevez chaque mois, le meilleur de la sécurité informatique : news, tutos, hacking, alerte ransomware, spam alerte ...

Par | 2017-04-11T17:52:00+00:00 avril 11th, 2017|Actualité|0 commentaire

Laisser un commentaire