Apple veut une technologie de conduite autonome, plus une voiture

Technologie : Une Apple Car bientôt ? La priorité pour Tim Cook, ce sont les systèmes de conduite autonome, probablement le projet d’intelligence artificielle le plus complexe à mener selon lui. Apple, Google et Microsoft, misent sur leurs forces : le logiciel et les services.

Apple veut une technologie de conduite autonome, plus une voiture - 2017 - 2018 

Quand un client mordu de la pomme pourra-t-il vivre à 100% dans l’univers Apple, du smartphone jusqu’à la voiture ? Pour le téléviseur comme pour la voiture estampillée du logo à la pomme, il devra attendre, voire tirer un trait dessus.

Pourtant, l’ambition du constructeur de produire une Apple Car était donnée comme très sérieuse. Le projet avait même un nom de code : Titan. Le patron de Tesla, Elon Musk, s’était montré particulièrement narquois vis-à-vis de ce potentiel nouveau rival.

Conduite autonome : “mère de tous les projets” d’IA

Mais après tout, le métier de constructeur automobile nécessite une véritable expertise. Et les dirigeants d’Apple ont peut-être pris conscience des difficultés qui les attendaient et réorienté le projet initial.

Interrogé par Bloomberg, Tim Cook annonce sans ambigüité la priorité dans ce secteur pour l’entreprise la plus rentable du monde : les systèmes autonomes. “C’est une technologie fondamentale que nous considérons comme très importante.”

“Nous la voyons comme la mère de tous les projets d’intelligence artificielle” déclare Cook, précisant pour la première fois (un peu) les plans d’Apple dans le domaine de l’automobile. Se doter d’une telle technologie ne s’avère cependant pas chose aisée.

Toutefois, les géants de la Silicon Valley détiennent sans doute en matière d’IA d’un avantage sur les constructeurs de véhicules. “C’est probablement l’un des plus complexes projets d’IA sur lequel travailler” reconnaît le patron d’Apple.

L’automobile intéresse indéniablement le géant, comme d’ailleurs tous ses grands rivaux. Pour Cook, trois vecteurs de changement se produisent simultanément : la conduite autonome, les voitures électriques et les services de transport privés.

Apple ambitionne-t-il d’être de ces trois révolutions ? Les systèmes autonomes, oui, a-t-il confirmé à Bloomberg. En ce qui concerne les autres domaines, le PDG se retrouve ses habitudes et élude. Une voiture électrique Apple ? 

“Nous ne disons pas du point de vue du produit ce que nous allons faire” esquive-t-il. En ce qui concerne le transport de personnes, pas plus d’information. Rappelons toutefois qu’Apple a investi 1 milliard de dollars dans le concurrent chinois d’Uber, Didi Chuxing.

Microsoft et Google privilégient aussi le logiciel

Quelles que soient les ambitions réelles d’Apple dans l’automobile, il va lui falloir compter avec des rivaux de taille, dont Google, très investi. Et à première vue, en avance sur Apple – même si ce dernier garde le secret sur ses tests, qui seraient en cours sur les routes depuis au moins un an.

La firme de Mountain a elle renoncé à construire sa propre voiture 100% autonome. Priorité aux systèmes de conduite et à des partenariats avec des constructeurs, dont en particulier Fiat Chrysler. “Il est assez clair que nous ne sommes pas un constructeur automobile. Nous n’avons pas vocation à faire les meilleures voitures, mais les meilleurs pilotes” a reconnu Google.

En parallèle, Google prévoirait de lancer un service de covoiturage et de transport exploitant ses solutions de conduite autonome. De quoi faire de l’ombre à deux autres spécialistes américains engagés sur un tel projet : Uber et Lyft.

Pour Apple, Google, mais aussi Microsoft, l’objectif est clairement de s’appuyer sur leurs forces : le numérique et les services logiciels. L’éditeur de Redmond mise par exemple sur sa plateforme Cloud pour trouver sa place dans la voiture connectée. Son offre : Connected Vehicle Platform.

Microsoft compte plusieurs grands partenaires industriels, dont Renault-Nissan et Toyota. En mars, il annonçait la création d’un programme de licence destiné à mettre à disposition des fabricants ses technologies pour leurs véhicules.

Apple veut une technologie de conduite autonome, plus une voiture

Source : L’article Apple veut une technologie de conduite autonome, plus une voiture >> est extrait de ZDNet

Une sélection d'articles qui pourraient vous intéresser ...

Apple veut une technologie de conduite autonome, plus une voiture - 2017 - 2018
Ne manquez plus rien!
Abonnez-vous dès maintenant aux infos de SOSVirus et recevez chaque mois, le meilleur de la sécurité informatique : news, tutos, hacking, alerte ransomware, spam alerte ...

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles 1 avis, 5,00/5
Loading...
2017-09-18T18:29:21+00:00

Laisser un commentaire