Bitdefender : L’application Houseparty boycottée par des utilisateurs qui prétendent que leurs comptes en ligne ont été piratés

Bitdefender L’application Houseparty boycottee par des utilisateurs qui pretendent - Bitdefender : L’application Houseparty boycottée par des utilisateurs qui prétendent que leurs comptes en ligne ont été piratés

 

Alors que la crise sanitaire continue, nous dépendons de plus en plus des applications de chat vidéo pour communiquer avec notre famille, nos amis et nos collègues.

 

Il n’y a jamais eu de meilleur moment pour s’initier aux réseaux sociaux et autres applications de communication en ligne, et l’application Houseparty est devenue la sensation du monde numérique ces dernières semaines. Houseparty est l’une des nombreuses applications qui permettent aux familles et aux amis de se réunir et de passer des appels vidéo, de jouer à des jeux ou simplement de se détendre tout en regardant ensemble leur émission préférée.

 

Cependant, à partir de lundi, de nombreux utilisateurs ont déclaré que certains de leurs comptes en ligne, dont Spotify, Instagram, Snapchat, Netflix, ou PayPal, avaient été compromis. Le suspect numéro 1 n’est autre que la populaire application de chat vidéo.

 

Alors que la rumeur de cette violation de données présumée continue de se propager, de nombreux utilisateurs ont rejoint le mouvement en ligne et conseillent à tous les aficionados de Houseparty de supprimer immédiatement l’application de leurs appareils.

 

Un utilisateur a déclaré : “SUPPRIMEZ HOUSEPARTY ! Mon PayPal, qui était lié à la même adresse e-mail, a été piraté et de l’argent a été retiré de mon compte !”

“Supprimez Houseparty – quelqu’un a piraté mon compte Spotify”, a écrit un utilisateur.

“Annonce importante : tout le monde doit supprimer son compte, car ils ont piraté mon Spotify et mon Netflix depuis la Pologne et les États-Unis”, a ajouté un autre.

 

Les créateurs de l’application ont rapidement répondu aux accusations et nié toute violation de données, affirmant que les rumeurs faisaient partie d’une campagne de diffamation orchestrée contre eux. L’entreprise est allée jusqu’à offrir un chèque de 1 million de dollars à toute personne qui pourrait les aider à prouver une telle tentative.

 

“Nous enquêtons sur des indications selon lesquelles les récentes rumeurs de piratage seraient savamment propagées par une campagne de diffamation commerciale rémunérée dans le but de nuire à Houseparty. Nous offrons une prime de 1 000 000 $ à la première personne à fournir la preuve d’une telle campagne à “, a déclaré la société dans un récent tweet.

 

Les développeurs continuent de soutenir les utilisateurs de leur appli et publient d’autres messages rassurants :

 

“Tous les comptes Houseparty sont sûrs – le service est sécurisé, n’a jamais été compromis et ne collecte pas les mots de passe d’autres sites.”

 

Les applications de vidéoconférence sont connues pour avoir été exploitées par des cybercriminels dans le passé, et la violation de données supposée ne doit pas être prise à la légère. Les internautes utilisent souvent le même mot de passe pour plusieurs comptes en ligne, et il est fortement recommandé que toutes les personnes concernées commencent à changer leurs mots de passe afin d’éviter tout risque supplémentaire.

 


Source : @Bitdefender

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...

Laisser un commentaire