Black market made in china : plus de 500 000 nouveau-nés piratés

Black market made in china – Huit personnes jugés en chine pour avoir piraté des bébé. Mission des voleurs, mettre la main sur les informations de plus de 500 000 nouveaux nés pour les revendre.

Black market made in china – Huit personnes impliquées dans le vol, la vente et l’achat d’informations de plus de 500 000 nouveau-nés ont été condamnées en Chine, du côté de Shanghai. Les individus, certains officiant dans une mairie locale, ont mis la main sur les identités et les informations de bébés. Mission avouée, revendre les données dans le black market chinois. Les huit personnes ont été condamnées de sept à vingt-sept mois de prison et à des amendes allant de 290 à 730 dollars. Le business semble avoir été juteux. L’un des accusés travaillait au Centre de prévention et de contrôle des maladies de la ville de Pudong. La grande majorité des données ont été revendues à une entreprise de production de médicaments pour enfants.

Du contenu qui pourrait bien vous intéresser !

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles 1 avis, 5,00/5
Loading...
2018-10-14T17:54:17+00:00

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées et réaliser des statistiques de visites. Ok