British Airways : la délocalisation de l'IT en Inde n'est pas la cause de nos soucis

Technologie : Touché par une panne majeure de systèmes informatiques samedi, la compagnie aérienne britannique a externalisé nombre de ses postes IT en Inde l’an passé. Si certains croient à une causalité, le patron de BA s’en défend. La galère dure depuis trois jours.

“Cela aurait pu être entièrement évité”. La panne informatique qui a cloué au sol une grande majorité d’avions de la compagnie aérienne British Airways depuis samedi ne passe pas pour Mick Rix, responsable d’un syndicat de pilote qui s’épanche dans les colonnes du Guardian. “British Airways en 2016 a externalisé les postes de centaines de personnel informatiques dédiés et fidèles en Inde. British Airways a réalisé des bénéfices substantiels depuis plusieurs années, et beaucoup de personnes perçoivent les actions de la société comme la résultante de la seule avidité”.

 

Quand tu dois faire face à une panne informatique majeure le samedi matin. Alex Cruz, président de British Airways. (Source : British Airways)

Une assertion démentie par British Airways. “Nous ne compromettrons jamais l’intégrité et la sécurité de nos systèmes informatiques. Les services informatiques sont maintenant proposés à l’échelle mondiale par de nombreux fournisseurs et c’est une pratique très répandue dans toutes les industries” a répondu Alex Cruz à The Register.

Alex Cruz, c’est l’homme au gilet jaune qui dans une vidéo diffusée en ligne samedi tentait de tirer un premier bilan de la gigantesque panne informatique qui a provoqué samedi l’annulation de tous les vols de la compagnie en partance de Londres. “Nous faisons face à une panne informatique majeure” assurait-il alors. “Tous nos systèmes d’enregistrement des vols sont touchés”. Une panne de courant était identifiée comme étant à l’origine du problème, affectant des serveurs.

Des milliers de passagers bloqués

“Nous pensons que la cause de la panne est un problème d’alimentation, et nous n’avons pas de preuve de cyber attaque” assurait-il. Les services de relation client étaient également touchés par la panne. “Je demande aux clients à la place de se connecter sur le compte Twiter de British Airways” mentionnait Alex Cruz.

 

Des milliers de passagers restaient bloqués samedi dans les aéroports. Le 28 mai une partie des systèmes IT étaient à nouveau en fonctionnement, ce qui n’empêchait ni les annulations ni les retards. Lundi 29 mai British Airways opérait la plupart de ses vols à partir des deux grands aéroports londoniens. La compagnie prévoyait de faire voler plus de 95% des vols.

Les indemnités que devra payer la compagnie est de 61 millions d’euros selon les règles européennes assure Reuters. Un montant qui exclue le remboursement des chambres d’hôtel prises par les clients de la compagnie cloués au sol. La panne pourrait coûter jusqu’à 115 millions d’euros à la compagnie selon le Guardian.

British Airways a connu deux pannes importantes en juillet et septembre 2016.

 

 

  • Panne informatique chez Delta Airlines : quelles leçons tirer de cet échec ?
  • Les avions de Delta Air Lines cloués au sol par une panne informatique
  • Panne informatique à Orly, quand Windows 3.1 frappe encore
  • Anticiper les évolutions de l’informatique dans les entreprises

British Airways : la délocalisation de l'IT en Inde n'est pas la cause de nos soucis

Source : L’article << British Airways : la délocalisation de l'IT en Inde n'est pas la cause de nos soucis >> est extrait de ZDNet

Une sélection d'articles qui pourraient vous intéresser ...

rester-informer
Ne manquez plus rien!
Abonnez-vous dès maintenant aux infos de SOSVirus et recevez chaque mois, le meilleur de la sécurité informatique : news, tutos, hacking, alerte ransomware, spam alerte ...

Par | 2017-05-30T01:40:51+00:00 mai 30th, 2017|Actualité|0 commentaire

Laisser un commentaire