Canonical (Ubuntu) s'apprête à changer de tête. Le signe de turbulences ?

Business : Jane Silber quitte son poste de PDG de Canonical, l’éditeur d’Ubuntu. Et c’est le fondateur Mark Shuttleworth qui reprendra les rênes à partir de juillet prochain. Le signe d’une crise existentielle ?

 

Mark Shuttleworth, le fondateur de Canonical et d’Ubuntu, avait cédé sa place à la tête de la société en 2010 à sa directrice des opérations, Jane Silber. Dans une récente interview, la dirigeante mettait en avant l’adoption de la distribution Linux.

“Ubuntu a une adoption industrielle à la fois large et profonde. Des entreprises telles que Walmart, Netflix et eBay construisent leur infrastructure sur Ubuntu. Des télécoms tels que Deutsche Telekom, AT&T et NTT créent leurs capacités de télécommunications de prochaine génération sur Ubuntu”.

Des changements stratégiques à venir

Mais l’OS a aussi développé sa présence dans le secteur du Cloud, y compris chez Azure, mais également dans celui de l’Internet des objets.

“Des entreprises comme Google et Intel utilisent Ubuntu sur leurs postes de travail pour développeurs. En outre, les fabricants des passerelles pour terminaux de l’Internet of Things (IoT), des périphériques réseau, des robots et des drones utilisent Ubuntu à grande échelle” assurait encore Jane Silber.

Dans ce contexte, pourquoi une démission ? La volonté de convergence d’Ubuntu sur tablette, PC et smartphone ne s’est pas concrétisée. Canonical a renoncé au développement sur terminaux mobiles et reviendra à GNOME en tant qu’interface par défaut.

Ces choix stratégiques ont été officialisés ces derniers jours par Mark Shuttleworth. Pour le fondateur, la priorité est plus que jamais le Cloud et l’IoT. Selon des sources de ZDNet, Shuttleworth envisagerait pour la première fois de faire entrer des fonds extérieurs. Et pour cela, le fondateur souhaite être aux manettes.

La démission de la PDG ne relèverait ainsi pas d’une sanction. “Nous entrons maintenant dans une nouvelle phase de croissance accélérée chez Canonical, et il est temps de passer le relais à des mains expérimentées et à une nouvelle génération de leaders de Canonical” déclare Silber dans un article de blog.

Si l’annonce de cette mise en retrait ressemble à une décision soudaine, la PDG Silber assure qu’elle “aurait d’abord accepté d’être directrice générale pendant cinq ans et que nous avons prolongé mon mandat en tant que PDG depuis quelques années déjà.”

Elle ne quittera pas son poste immédiatement. Elle conservera la direction jusqu’en juin 2017. Elle rejoindra ensuite le conseil de direction de Canonical. Quant au fondateur Shuttleworth, il lui succédera à compter de juillet.

Restructuration en cours

Mais cette reprise en main de l’entreprise par son fondateur s’accompagne également de licenciements (plus de 80), rapporte The Register. Et afin d’attirer des investisseurs privés, une restructuration serait envisagée.

D’après nos confrères, Shuttleworth aurait demandé à chaque département de l’entreprise d’envisager différents scénarios, du meilleur au plus négatif, avec à la clé des suppressions d’effectifs allant de 30 à 60%. Canonical étant une société privée, elle ne communique pas sur ses résultats et le nombre de ses employés. Elle emploierait près de 700 personnes.

Interrogé par le Register, le patron de Canonical confirme des départs, y compris hors d’Unity. Il ne commente pas la fourchette de 30 à 60%, mais reconnaît des “ajustements”. Pour lui, il s’agit de s’aligner sur les standards de l’industrie en termes de revenus, coûts et marges.

Certains domaines sont épargnés en raison des prévisions de croissance qui les concernent. Ne sont ainsi pas affectés le support et le conseil. La hausse des effectifs est même d’actualité dans la sécurité et les containers, des secteurs présentés comme en forte croissance.

Canonical (Ubuntu) s'apprête à changer de tête. Le signe de turbulences ?

Source : L’article << Canonical (Ubuntu) s'apprête à changer de tête. Le signe de turbulences ? >> est extrait de ZDNet

Une sélection d'articles qui pourraient vous intéresser ...

rester-informer
Ne manquez plus rien!
Abonnez-vous dès maintenant aux infos de SOSVirus et recevez chaque mois, le meilleur de la sécurité informatique : news, tutos, hacking, alerte ransomware, spam alerte ...

Par | 2017-04-16T16:55:44+00:00 avril 16th, 2017|Actualité|0 commentaire

Laisser un commentaire