Cloud public : nouvelle offre "Flex Engine" chez OBS avec Huawei

Business : La filiale Entreprise d’Orange n’abandonne néanmoins pas Cloudwatt et entend obtenir la labellisation SecNumCloud de l’ANSSI.

Quoi de neuf sur le front du clou public et souverain ? Après l’échec des initiatives de cloud souverain lancés en 2012 dans le cadre des investissements d’avenir (150 millions d’euros) Cloudwatt et Numergy ont été maintenus au sein des activités Cloud de deux opérateurs avant qu’Orange, actionnaire de départ de Cloudwatt, rachète en mars 2015 l’ensemble de son capital. 

Cloud public : nouvelle offre "Flex Engine" chez OBS avec Huawei - 2017 - 2018 

Aujourd’hui, OBS (Orange Business Services) annonce “poursuivre son ambition de faire de Cloudwatt le cloud public souverain de référence, par exemple pour répondre aux besoins des institutionnels. C’est pourquoi Orange Business Services vise l’obtention en 2018 du label SecNumCloud de l’ANSSI (Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information) pour sa plateforme Cloudwatt”.

“Les besoins d’accompagnement cloud des entreprises sont à la fois mondiaux et locaux, publics et privés, voilà pourquoi nous avons souhaité non seulement développer une nouvelle offre mondiale capable d’accompagner les entreprises sur toutes les géographies où leurs activités les mènent avec des services uniques quelle que soit l’infrastructure choisie, mais également renforcer notre offre de cloud public souveraine en France en visant le plus haut niveau de certification pour répondre aux enjeux des acteurs économiques et publics nationaux notamment”,  déclare Philippe Laplane, Directeur Général d’Orange Cloud for Business, l’entité dédiée au cloud computing d’Orange Business Services.  

La question Huawei 

Mais cela n’empêche pas OBS d’étoffer son catalogue avec une nouvelle offre publique baptisée Flexible Engine, orientée internationale. “Disponibles quelle que soit l’infrastructure cloud – publique, privée ou hybride –, ces nouveaux services répondent aux nouveaux défis des entreprises : Déterminer le modèle optimal de migration des applications vers le cloud et le déployer. Faciliter la gestion des applications dans le cloud. Fournir des solutions innovantes pour mettre en œuvre les nouvelles pratiques de développement. Les entreprises bénéficient d’un ensemble de solutions Platfform as a Service (PaaS) et des outils d’automatisation développés par Orange Business Services pour accélérer les développements, les déploiements et la mise à jour de leurs applications”, explique l’opérateur.

Flexible Engine a été développé en partenariat avec Huawei, mais est  commercialisé, opéré par Orange Business Services et entièrement sécurisé par les experts d’Orange Cyberdefense. Une précision visant à rassurer les entreprises clientes.

Selon le Canard Enchaîné, ce partenariat avec le géant chinois avait déjà attiré l’attention de l’administration française : le palmipède rapporte ainsi qu’une réunion avait eu lieu rassemblant plusieurs représentants des services de renseignement, mais aussi le secrétaire général de la défense ainsi que des représentants de Bercy. L’objet était officiellement de se pencher sur l’avenir du Cloud souverain, et donc naturellement d’évoquer le rapprochement entre Orange et Huawei.

Selon Orange, l’acteur chinois viendrait fournir le logiciel et les serveurs pour l’offre Cloud, tandis qu’Orange apporterait de son côté les datacenters ainsi que la connexion au réseau. Dans ce contexte, il est donc légitime de s’inquiéter d’une possible tentative d’espionnage par le géant chinois, fondé par un ancien colonel et jugé très proche de l’armée chinoise.

Orange se veut de son côté rassurant et explique que ce rapprochement avec Huawei concerne uniquement l’offre commerciale internationale. L’opérateur dispose déjà d’une offre de cloud public en IAAS, basée sur Openstack et mise en œuvre par Cloudwatt. Le partenariat avec Huawei concerne donc un autre volet de l’offre de cloud public, destinée cette fois-ci à l’international, et disposant d’une infrastructure entièrement séparée et qui disposera des équipements et logiciels fournis par l’acteur chinois.

En ligne de mire, il y a en effet des contrats juteux : Orange Business Services avait en effet signé en 2015 un contrat visant à fournir des services cloud aux principaux services de l’état. Le choix d’Orange paraissait naturel, Orange était un acteur français souverain et pouvait donc légitimement prétendre à ce titre au rôle de prestataire cloud favori de la Dinsinc.

Mais ce contrat doit aujourd’hui être renégocié et un partenariat avec Huawei ne vient pas jouer en la faveur d’Orange Business Services. Orange compte sur la stricte séparation des offres, entre une offre purement souveraine via Cloudwatt et une offre internationale avec Huawei, pour conserver son contrat avec l’État. 

Retour vers le futur – Cloudwatt et Numergy, les souverains descendent du nuage 

Cloud public : nouvelle offre "Flex Engine" chez OBS avec Huawei

Source : L’article Cloud public : nouvelle offre "Flex Engine" chez OBS avec Huawei >> est extrait de ZDNet

Une sélection d'articles qui pourraient vous intéresser ...

Cloud public : nouvelle offre "Flex Engine" chez OBS avec Huawei - 2017 - 2018
Ne manquez plus rien!
Abonnez-vous dès maintenant aux infos de SOSVirus et recevez chaque mois, le meilleur de la sécurité informatique : news, tutos, hacking, alerte ransomware, spam alerte ...

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles 1 avis, 5,00/5
Loading...
Par | 2017-09-18T18:29:23+00:00 juin 7th, 2017|Actualité|0 commentaire

Laisser un commentaire