Comment maîtriser votre Assistant personnel intelligent ?

Comment maîtriser votre Assistant personnel intelligent ? Les assistants vocaux intelligents tels qu’Amazon Echo et Google Home se sont très bien vendus en fin d’année et, d’après l’entreprise d’analyse Voice Labs, citée par Forbes, 2017 sera l’année de la « commande vocale » plutôt que celle du mobile. Toutefois, avec des millions de personnes qui prennent l’habitude d’avoir un assistant vocal doté d’IA dans leurs foyers, certains experts affirment que les consommateurs doivent être conscients des questions de vie privée et de sécurité.   Alexa (l’IA qui équipe l’appareil Amazon Echo) et Google Assistant (qui alimente Google Home et les smartphones Pixel) sont rapidement en train de devenir des membres de la famille dans bon nombre de foyers, à l’image du Siri d’Apple ou de Cortana de Microsoft. Certains experts et utilisateurs font part de leurs inquiétudes quant au respect de la vie privée : Alexa et Google Assistant sont programmés par défaut pour écouter tout ce qui se dit autour d’eux, et certaines des informations qu’ils collectent sont transmises à des serveurs afin d’être traitées. Les appareils eux-mêmes ne comprennent pas grand-chose. Ils reconnaîtront des mots d’activation tels que « Alexa » ou « OK Google », qui les inciteront à envoyer tout ce que vous direz par la suite via Internet, vers leurs cerveaux basés dans le cloud. Les fichiers vocaux sont envoyés sous forme chiffrée, ce qui signifier, en principe, que les petits curieux de la vie privée des autres, ne devraient pas être en mesure d’utiliser Echo et Home comme des appareils d’écoute pour espionner votre famille. Néanmoins, certaines personnes émettent encore des réserves en raison de rapports relatifs aux vulnérabilités détectées sur divers produits utilisant le chiffrement (tels que celui-ci, qui concerne une porte dérobée dans la méthode de chiffrement de bout en bout utilisée par WhatsApp). La vie privée n’est pas la seule préoccupation en ce qui concerne Alexa, qui a pour objectif spécifique de rendre le shopping sur Amazon aussi rapide et simple que possible. L’assistant doté d’intelligence artificielle a récemment interprété de manière erronée la requête d’un enfant de six ans et commandé une onéreuse maison de poupée et deux kilos de cookies. D’autres propriétaires d’Echo ayant entendu parler de cette histoire d’achat inhabituel à la télévision ont rapporté que leurs propres appareils avaient passé la même commande en entendant l’émission. Il convient de préciser qu’Alexa est programmée pour demander la confirmation avant de passer une commande, ce qui devrait en principe vous protéger contre tout achat accidentel (à moins que l’assistant interprète également de façon erronée ce qu’il entend ensuite comme une validation). Echo et Google Home possèdent tous deux un bouton qui coupe le son du micro, sur lequel vous pouvez appuyer si vous souhaitez qu’Alexa ou Google Assistant cessent de vous entendre – mais cela remet quelque peu en cause tout l’intérêt des appareils. Si vous possédez Echo et que vous souhaitez vous assurer qu’il n’achète rien en votre nom par accident, vous pouvez également vous rendre dans les Réglages et désactiver l’Achat par commande vocale (voici un guide détaillé de la marche à suivre). Vous pouvez aussi visualiser un historique de vos interactions avec Alexa ou Google Assistant. Vous trouverez une section Historique dans l’application Alexa, dans laquelle figure la liste de vos requêtes, tandis que les utilisateurs de Google Home ou de Pixel pourront visualiser ce qu’ils ont demandé en se rendant sur myactivity.google.com. Vous pouvez en outre supprimer vos requêtes dans l’application Alexa, mais une seule à la fois. Pour les supprimer toutes d’un coup, rendez-vous sur amazon.com/myx. De la même façon, vous pouvez supprimer des enregistrements sur myactivity.google.com, où vous pourrez également désactiver l’enregistrement vocal pour votre appareil Google Home. Vous pouvez consulter cet article sur wired.com pour savoir comment gérer les enregistrements pour ces deux appareils.   Votre maison intelligente doit être sécurisée Amazon Echo et Google Home deviennent immensément populaires, mais qu’en est-il des autres appareils intelligents de votre foyer ? Les appareils connectés tels les consoles de jeu, les téléviseurs, les thermostats, les systèmes de surveillance, les ampoules, pour n’en citer que ceux-là car de plus en plus de gadgets et d’appareils domestiques disposent aujourd’hui d’une connexion à Internet. Bon nombre de ces appareils peuvent être vulnérables aux cyberattaques, et c’est pour cette raison que la sécurité des maisons connectées devient un aspect important de la vie numérique des familles. Renseignez-vous sur Bitdefender BOX, un appareil intelligent qui sécurise l’intégralité de votre réseau domestique et protège vos appareils contre les virus et les intrusions dans la vie privée.

Une sélection d'articles qui pourraient vous intéresser ...

Comment maîtriser votre Assistant personnel intelligent ? - 2017 - 2018
Ne manquez plus rien!
Abonnez-vous dès maintenant aux infos de SOSVirus et recevez chaque mois, le meilleur de la sécurité informatique : news, tutos, hacking, alerte ransomware, spam alerte ...

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles 1 avis, 5,00/5
Loading...
Par | 2017-09-18T18:29:23+00:00 juin 7th, 2017|IOT|0 commentaire

Laisser un commentaire