Contenus haineux et fake news : Google fait le ménage dans son algo

Technologie : En retouchant son algorithme, le géant américain entend écarter les résultats “qui ne font pas autorité”. Le système des suggestions semi-automatiques est également revu.

En décembre dernier, la presse britannique avait épinglé Google pour des résultats douteux. Ainsi, lors d’une requête en anglais “l’holocauste a-t-il eu lieu ?”, c’est un site violemment négationniste, donc puni par la loi, qui remonte au premier rang sur pas moins 14 millions de réponses. Malaise voire scandale. Google met régulièrement en avant la pertinence de ses résultats et de fait, avec ce type de question, les seules réponses qui ont vocation à bien remonter sont celles des négationnistes …

 

Pour autant, face à cette situation (et à d’autres : la même requête en français fait remonter en premier résultat le site de Robert Faurisson, négationniste français), Google consent aujourd’hui à quelques efforts. Il faut dire que le contexte est tendu : Facebook et Google ont été accusés de n’avoir rien fait face à la diffusion massive de fausses informations qui auraient favorisé l’élection de Donald Trump.

Google annonce ainsi aujourd’hui avoir retouché son algorithme afin d’écarter les résultats “qui ne font pas autorité”. Google sort ainsi de sa légendaire neutralité : “Juger quelles pages internet sont les mieux à même de répondre à une question est un problème complexe et nous ne le faisons pas toujours de la meilleure façon”, a expliqué le groupe américain dans son communiqué.

Contenus rétrogradés, 0,25% du total des requêtes 

“Pour obtenir des résultats efficaces sur le long terme, des changements structurels s’imposent”, explique ainsi Ben Gomes, Vice-président de l’ingénierie, Recherche Google. “L’objectif est de mettre en avant davantage de contenus de qualité en améliorant notre système de classement des résultats, en facilitant la transmission de commentaires en direct par les internautes, et en faisant preuve de plus de transparence concernant le fonctionnement de la recherche Google”.

Concernant le classement dans la recherche, “nous nous sommes rendu compte que, sur le trafic quotidien que nous enregistrons une faible proportion de requêtes (environ 0,25 %) renvoie du contenu offensant ou clairement trompeur. Ce n’est évidemment pas ce que les internautes recherchent. Pour éviter la propagation de ce type de contenu, nous avons donc affiné nos méthodes d’évaluation et apporté des modifications à nos algorithmes pour améliorer la fiabilité de nos résultats de recherche”, poursuit le responsable qui ne donne évidemment pas de détails techniques sur ces “modifications”.

“Nous avons ajusté ces signaux pour promouvoir les pages fiables dans notre classement et rétrograder les contenus de mauvaise qualité. Ces changements devraient contribuer à éviter que l’incident de décembre dernier, où une page Web négationniste figurait en tête du classement , ne se reproduise”, explique Ben Gomes.

Concernant les suggestions dans le champs de recherche (quand l’utilisateur commence à taper une requête), qui génère parfois des requêtes offensantes, racistes, sexistes ou erronées ou même déplaisants, les internautes disposeront désormais  d’un moyen beaucoup plus simple pour signaler ce type de contenu dans la saisie semi-automatique. “Les nouveaux mécanismes de commentaires que nous vous proposons comprennent des catégories clairement définies qui vous permettront de nous informer directement si vous rencontrez du contenu sensible ou non pertinent. Vos signalements nous aideront ainsi à améliorer nos algorithmes”.

Mais Google va un peu plus loin : “Nous avons ainsi réalisé que certaines de nos règles relatives au contenu avaient besoin d’être mises à jour, ce que nous avons fait. La nouvelle version de notre règlement est aujourd’hui disponible dans le Centre d’aide”.

Enfin, le moteur joue un peu la carte de la transparence “afin de fournir aux internautes et aux webmasters plus d’informations sur la technologie utilisée par notre moteur de recherche. Vous y trouverez des explications sur les systèmes de classement Google et sur la façon dont ils trient les centaines de milliards de pages Web pour vous proposer des résultats.” Une ouverture partielle car les technos de Google restent les secrets les mieux gardés du monde.

Contenus haineux et fake news : Google fait le ménage dans son algo

Source : L’article << Contenus haineux et fake news : Google fait le ménage dans son algo >> est extrait de ZDNet

Une sélection d'articles qui pourraient vous intéresser ...

rester-informer
Ne manquez plus rien!
Abonnez-vous dès maintenant aux infos de SOSVirus et recevez chaque mois, le meilleur de la sécurité informatique : news, tutos, hacking, alerte ransomware, spam alerte ...

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles 1 avis, 5,00/5
Loading...
Par | 2017-04-26T11:08:21+00:00 avril 26th, 2017|Actualité|0 commentaire

Laisser un commentaire