Crime et châtiment pour l'héritier de Samsung, Lee Jae-yong

Juridique : Accusé de corruption, le dirigeant et héritier désigné du conglomérat Samsung, Lee Jae-yong, a été condamné par la justice de Corée du Sud à cinq années de prison.

Crime et châtiment pour l'héritier de Samsung, Lee Jae-yong - 2017 - 2018 

Un tribunal sud-coréen a condamné l’héritier milliardaire Lee Lee Jae-yong à cinq ans d’emprisonnement. Il a été reconnu coupable d’avoir offert des pots-de-vin à l’ancien président du pays et d’autres crimes.

Le dirigeant du géant industriel était également poursuivi pour détournement de fonds, dissimulation de biens à l’étranger, parjure, et d’avoir caché les profits d’actes criminels.

12 ans de prison requis

Selon les magistrats, Lee espérait que les pots-de-vin à la présidente coréenne Park Geun-hye et à son ami proche Choi Soon-sil lui assureraient le soutien du gouvernement dans la fusion qui lui a permis de renforcer son contrôle sur l’empire Samsung et sa branche phare, Samsung Electronics.

Les procureurs demandaient une peine de 12 ans de prison, faisant valoir que plus de 30 millions de dollars avaient été versés sous forme de pots-de-vin. Ils pourraient faire appel de la condamnation à 5 ans de prison.

Les avocats de Lee Jae-yong ne se satisfont pas non plus de cette peine de 5 ans d’emprisonnement pour corruption. Un porte-parole de la défense a fait savoir qu’un appel serait déposé.

“Nous sommes confiants dans le fait que la décision sera annulée” a déclaré l’avocat Song Wu-cheol aux journalistes après la décision du tribunal de district central de Séoul.

Une fusion financée via Samsung Allemagne 

Samsung a toujours nié les accusations depuis l’arrestation de Lee, affirmant que les paiements aux fondations contrôlées par Choi étaient pour le bien public et destinés à aider les organisations sportives.

Cependant, le juge a considéré que le dirigeant savait probablement que la fondation n’était “pas conventionnelle” et que les paiements seraient consacrés à l’achat de chevaux pour la fille cavalière de Choi Soon-sil.

Pour le magistrat, le vice-président et ses deux lieutenants (condamnés chacun à 4 ans de prison) ne pouvaient pas non plus ignorer que les paiements seraient utiles dans le cadre de la fusion, dont la réalisation à permis au dirigeant d’accroître son contrôle sur le conglomérat.

Les paiements ont été effectués par l’intermédiaire de Samsung Electronics en Allemagne, justifiant aux yeux du tribunal les accusations de détournement de fonds et de dissimulation d’actifs à l’étranger.

Le vice-président était le patron de facto de Samsung depuis que son père, le président Lee Kun-hee, avait été hospitalisé en 2015 pour une crise cardiaque. Lee Jae-yong a été arrêté en février et sera maintenu en détention dans l’attente d’un procès en appel.

Crime et châtiment pour l'héritier de Samsung, Lee Jae-yong

Source : L’article Crime et châtiment pour l'héritier de Samsung, Lee Jae-yong >> est extrait de ZDNet

Une sélection d'articles qui pourraient vous intéresser ...

Crime et châtiment pour l'héritier de Samsung, Lee Jae-yong - 2017 - 2018
Ne manquez plus rien!
Abonnez-vous dès maintenant aux infos de SOSVirus et recevez chaque mois, le meilleur de la sécurité informatique : news, tutos, hacking, alerte ransomware, spam alerte ...

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles 2 avis, 5,00/5
Loading...
2017-08-26T02:37:51+00:00

Laisser un commentaire