Facebook interdit aux développeurs de concevoir des API incluant des outils de surveillance

Réglementation : Facebook et Instagram revoient leurs conditions générales d’utilisation afin de s’assurer que les flux et interfaces de programmation qu’ils proposent à la communauté des développeurs ne sont pas utilisés pour le développement d’outils de surveillance.

Un peu long à la détente, mais mieux vaut tard que jamais : Facebook et Instagram ont annoncé une modification de leurs conditions générales d’utilisation. L’objectif de celle-ci est d’empêcher les éditeurs tiers qui souhaitent utiliser les informations et les outils mis à disposition par Facebook à des fins de surveillance.

Facebook interdit aux développeurs de concevoir des API incluant des outils de surveillance - 2017 - 2018 

Dans un message sur le réseau social, Facebook s’explique plus en détail sur cette question : « Aujourd’hui nous avons clarifié nos CGU sur Facebook et Instagram afin d’expliquer clairement que les développeurs « ne peuvent utiliser les données obtenues via Facebook pour mettre au point des outils de surveillance. » » Facebook explique avoir été confronté à ce problème à plusieurs reprises au cours des derniers mois et avoir systématiquement mis fin aux accès des développeurs qui contrevenaient à cette politique.

La semaine dernière, des rapports émanant du ministère américain de l’Intérieur montraient ainsi que les services de contrôle aux frontières avaient tenté dans le courant de l’année 2015 d’analyser les données liées aux réseaux sociaux afin de mieux identifier les voyageurs sur le territoire américain. Les échecs de la solution ont poussé le ministère à se tourner vers le secteur privé afin de mettre au point une solution fonctionnelle s’appuyant sur les données des services de réseaux sociaux.

En 2015 également, Twitter, Facebook et Instagram avaient interdit à la société Geofeedia d’utiliser les données de leurs portails, au motif que l’application était utilisée par les autorités afin de surveiller des manifestations pacifistes. Facebook tente ici de clarifier ses conditions d’utilisation à l’intention des éditeurs tiers, mais le casse-tête risque fort de reposer au final sur les développeurs tiers, qui devront déterminer si oui ou non leur application est utilisée à des fins interdites par Facebook.

Les associations de défense des libertés telles que l’ACLU aux États Unis ont néanmoins salué « un premier pas » de la part de Facebook.

Facebook interdit aux développeurs de concevoir des API incluant des outils de surveillance

Source : L’article Facebook interdit aux développeurs de concevoir des API incluant des outils de surveillance >> est extrait de ZDNet

Une sélection d'articles qui pourraient vous intéresser ...

Facebook interdit aux développeurs de concevoir des API incluant des outils de surveillance - 2017 - 2018
Ne manquez plus rien!
Abonnez-vous dès maintenant aux infos de SOSVirus et recevez chaque mois, le meilleur de la sécurité informatique : news, tutos, hacking, alerte ransomware, spam alerte ...

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles 1 avis, 5,00/5
Loading...
2017-03-19T15:51:13+00:00

Laisser un commentaire