Faire son marché pour construire un iPhone, c'est possible. Mais c'est long

Technologie : Scotty Allen, un ingénieur informatique installé en Chine, a construit un iPhone 6s 16Go à partir des pièces détachées disponibles sur le marché de l’électronique de Huaqiangbei, à Shenzhen. Le tout pour 300 dollars. Et le téléphone est rose parce qu’il n’a pas vraiment eu le choix.

Le marché de l’électronique de Huaqiangbei, à Shenzhen (Chine), est un véritable capharnaüm où des millions (milliards ?) de pièces sont disponibles pour construire ce que bon vous semble (lire Bienvenue à Huaqiangbei, temple hétéroclite de la hi-tech chinoise).

Faire son marché pour construire un iPhone, c'est possible. Mais c'est long - 2017 - 2018 

Un iPhone 6s monté entièrement à la main avec des composants chinés sur le marché du coin, ça vous dit ? (Source : YouTube)

Scotty Allen, un ingénieur informatique installé en Chine, a testé cette supposition en construisant un iPhone à partir des pièces détachées disponibles dans ce kilomètre carré gavé de technologie. 300 dollars et des jours de recherche lui ont permis de construire un modèle “exclusif” et fonctionnel d’iPhone 6s 16Go rose (le Touch ID n’était disponible que dans cette couleur…)

Quelques jours de recherche parce que certains composants ne sont pas immédiatement disponibles, et qu’il faut quelques jours pour les faire venir sur le marché. Et ensuite, il faut bien négocier parce que construire un appareil coûte bien plus cher qu’en fabriquer 5.000 : les prix diminuent de manière drastique avec les effets d’échelle.

La vidéo de l’exploit.  (Source : YouTube)

Dans son cas, le second marché, celui de l’occasion, à été particulièrement utile : il est possible sur ce marché de trouver des pièces détachées “originales” en provenance d’appareils d’occasion totalement démontés, et revendus littéralement à la pièce. “Je suis très impressionné par l’ingénierie des iPhone. Il est très simple de les réparer ou de les recycler. Je suis sûr qu’Apple est fier que leurs téléphones ne finissent pas dans une décharge” dit l’ingénieur à ce propos.

Son expérience renseigne aussi beaucoup sur les difficultés de trouver des pièces fiables, et à négocier des retours quand les composants ne correspondent pas ou ne fonctionnent pas correctement.

L’inévitable jeu du marchandage

De la coque de l’appareil à l’écran (qu’il fait réparer sur place), en passant par les composants internes (la carte mère est semble t-il la pièce la plus complexe à obtenir et faire fonctionner du fait du lien cryptographique avec le Touch ID), sa passionnante vidéo de 24 minutes postée en ligne permet de voir un téléphone être assemblé éléments par éléments en dépit des difficultés induites par la barrière de la langue et l’inévitable jeu du marchandage.

D’ailleurs le coût total des pièces, utilisées et non utilisées, le coût des essais et erreurs, monte à 1000 dollars. Sans compter bien sûr le temps d’assemblage.

En creux, l’expérience montre également à quel point il convient de se méfier des appareils mobiles vendus sur ce marché avec la mention “genuine”, soit originale. A ce titre, la batterie, qualifiée de “genuine”, ne lui aura coûté que 5 dollars.

  • Dossier : Shanzhai à Shenzhen : reportages dans le ventre du numérique chinois
  • Comment l’esprit du Shanzhai souffle sur les startups chinoises

Faire son marché pour construire un iPhone, c'est possible. Mais c'est long

Source : L’article Faire son marché pour construire un iPhone, c'est possible. Mais c'est long >> est extrait de ZDNet

Une sélection d'articles qui pourraient vous intéresser ...

Faire son marché pour construire un iPhone, c'est possible. Mais c'est long - 2017 - 2018
Ne manquez plus rien!
Abonnez-vous dès maintenant aux infos de SOSVirus et recevez chaque mois, le meilleur de la sécurité informatique : news, tutos, hacking, alerte ransomware, spam alerte ...

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles 1 avis, 5,00/5
Loading...
2017-09-18T18:29:38+00:00

Laisser un commentaire