GB : le référendum sur le Brexit influencé par des attaques informatiques ?

Sécurité : Plusieurs élus britanniques s’inquiètent de possibles attaques informatiques ayant pu perturber le déroulement du référendum sur la sortie de l’UE. Rien qui ne puisse remettre en cause le résultat, mais les députés invitent à la prudence.

L’exemple de l’élection américaine, émaillée de scandales et de doutes liés à une possible ingérence russe au sein du processus, semble avoir fait des émules. C’est ainsi que plusieurs députés britanniques se sont penchés sur le référendum ayant mené au Brexit et s’inquiètent d’une possible ingérence d’une force étrangère selon Reuters.

 

Dans un rapport publié par le comité d’élus, ces derniers se penchent notamment sur les dernières heures du scrutin. Le site web mis en place pour s’enregistrer pour le référendum est ainsi tombé quelques heures avant la fin du délai légal de fin des inscriptions. Cet incident technique a forcé les organisateurs de la consultation à repousser la date limite d’inscription.

Le gouvernement avait à l’époque expliqué que la soudaine affluence des citoyens dans les dernières heures avant la clôture des inscriptions avait été la cause de ce crash, mais les députés expliquent dans leur rapport que plusieurs indices laissent penser qu’une attaque Ddos aurait également pu se mêler à ce pic de connexion afin de perturber le système.

« Le crash a plusieurs caractéristiques d’une attaque Ddos. Nous savons que celles-ci sont très fréquentes et faciles à mener depuis un botnet. Les indicateurs clefs sont le timing et le volume des requêtes sur le serveur » indiquent les élus dans leur rapport. Si ce dernier ne prend pas le risque d’évoquer une possible attribution de l’attaque, les élus rappellent néanmoins que la Russie et la Chine sont connues pour orchestrer ce type d’offensive, qui mêlent attaques informatiques classiques et campagnes de propagandes afin de déstabiliser politiquement certains pays.

Ces attaques, désignées parfois sous le nom d’attaques hybrides, sont aujourd’hui connues et redoutées par les différents pays européens. En France, le mouvement En Marche d’Emmanuel Macron avait ainsi signalé de nombreuses attaques informatiques visant son site et ses outils, tout en déplorant la propagande russe à l’encontre du candidat.

ZDNet vous accompagne

Transformation numérique : 5 conseils pour s’aligner avec la cybersécurité

GB : le référendum sur le Brexit influencé par des attaques informatiques ?

Source : L’article << GB : le référendum sur le Brexit influencé par des attaques informatiques ? >> est extrait de ZDNet

Une sélection d'articles qui pourraient vous intéresser ...

rester-informer
Ne manquez plus rien!
Abonnez-vous dès maintenant aux infos de SOSVirus et recevez chaque mois, le meilleur de la sécurité informatique : news, tutos, hacking, alerte ransomware, spam alerte ...

Par | 2017-04-15T14:42:05+00:00 avril 15th, 2017|Actualité|0 commentaire

Laisser un commentaire