Google accusé de payer moins les femmes que les hommes

Business : Le ministère américain du travail accuse le géant technologique de disparités de rémunération “systémiques” entre hommes et femmes. Google réfute vigoureusement.

Les sociétés technologiques, notamment les géants américains, sont souvent critiquées pour le manque de diversité au sein de leurs effectifs. Celles-ci assurent pourtant depuis plusieurs années vouloir y remédier.

Mais dans la pratique, ces entreprises mettent-elles en œuvre les moyens permettant d’y parvenir, en garantissant par exemple l’équité salariale entre hommes et femmes ? Pas Google, selon le ministère US du travail.

Des discriminations salariales systématiques

Et la charge de ce dernier est même très sévère puisqu’il accuse la firme de Mountain View de rémunérer systématiquement les femmes moins que leurs homologues masculins. Une position que réfute Google avec véhémence.

“Nous avons constaté des disparités de rémunération systémiques au détriment des femmes parmi pratiquement l’ensemble de la main-d’œuvre” a déclaré Janette Wipper, directrice régionale du ministère lors d’une audience fédérale.

Ces déclarations sont rapportées par le Guardian, dont un journaliste était présent lors de l’audition. Un porte-parole du département a confirmé le témoignage. Ces propos ont été tenus dans le cadre d’une plainte déposée en janvier par le ministère, qui a demandé des données sur la rémunération dans le cadre d’un audit de routine de Google.

“L’analyse du gouvernement à ce stade indique que la discrimination à l’égard des femmes chez Google est assez extrême, même pour cette industrie” a déclaré au Guardian Janet Herold, avocat régional du DOL.

Google a nié les accusations du ministère concernant les disparités en matière de rémunération.

Un devoir d’exemplarité pour Google ?

“Nous sommes en profond désaccord avec l’affirmation de Mme Wipper” a réagi un porte-parole de l’entreprise dans un communiqué. “Chaque année, nous faisons une analyse complète et solide de la rémunération parmi les sexes et nous n’avons trouvé aucun écart de rémunération entre les sexes.”

Le représentant du géant dénonce donc une “déclaration infondée”, sans précédent à l’encontre de Google à ce sujet. Il est en outre reproché au ministère du travail d’avancer une telle conclusion sans fournir de données ou partager sa méthodologie.

Le manque de diversité est flagrant parmi les acteurs technologiques. Et des discriminations salariales ne permettront pas d’inverser la tendance. Apple, Facebook et Google emploient ainsi seulement 30% de femmes.

Lors d’une interview, le PDG d’Apple, Tim Cook, a affirmé que les Etats-Unis perdraient leur leadership en matière de technologies si les sociétés du secteur n’emploient pas plus de femmes. La rémunération est un des facteurs permettant de les attirer.

L’exemplarité en termes d’égalité des droits est sans doute même nécessaire pour une industrie qui n’a pas forcément bonne presse auprès des femmes. En tant que société emblématique du numérique, Google, comme Apple, est probablement tenu à un devoir d’exemplarité.

Voir aussi notre page
Chiffres clés : salaires des informaticiens

Google accusé de payer moins les femmes que les hommes

Source : L’article << Google accusé de payer moins les femmes que les hommes >> est extrait de ZDNet

Une sélection d'articles qui pourraient vous intéresser ...

rester-informer
Ne manquez plus rien!
Abonnez-vous dès maintenant aux infos de SOSVirus et recevez chaque mois, le meilleur de la sécurité informatique : news, tutos, hacking, alerte ransomware, spam alerte ...

Par | 2017-04-10T19:40:01+00:00 avril 10th, 2017|Actualité|0 commentaire

Laisser un commentaire