Google et Walmart donnent de la voix contre Amazon

Business : Pour contrer Amazon et son abonnement Prime, le géant du Web et celui de la distribution s’associent. Google/Walmart, un duo de choc dans le shopping vocal ?

Google et Walmart donnent de la voix contre Amazon Google, E-commerce, Amazon 

Google et Walmart viennent chacun de se trouver un précieux partenaire dans leur combat contre Amazon. Un partenariat gagnant-gagnant.

Les entreprises ont annoncé que Walmart, fin septembre, commencerait à vendre des centaines de milliers d’articles sur l’application et le site Web Google Express, ainsi que dans Google Home par le biais du “voice shopping”.

Amazon : l’ennemi de mes ennemis est mon ami

En outre, Google Express met fin à son abonnement annuel de 95 dollars, ce qui permet aux clients d’obtenir des livraisons gratuites dès lors que le plafond requis par chaque magasin est atteint sur la commande.

Le partenariat intervient à un moment capital pour les deux entreprises. Amazon continue de dominer le commerce électronique, réalisant environ 43% des ventes sur Internet aux US, selon Slice Intelligence.

Et ce succès, Amazon le doit en partie à son programme d’adhésion Prime, extrêmement populaire. Il devrait également devenir un acteur incontournable de l’épicerie grâce au rachat de l’enseigne Whole Foods pour 13,7 milliards de dollars.

Walmart, le plus grand distributeur au monde, est menacé par la concurrence directe d’Amazon, en particulier aux États-Unis où il occupe la première place sur le segment de l’épicerie. Google, lui aussi, est menacé par Amazon.

L’e-commerçant a tellement développé son inventaire qu’il est venu concurrencer Google dans la recherche de produits. En outre, Amazon développe également son activité publicitaire sur Internet. Recherche et publicité sont les deux sources de revenus de Google.

Des services sans abonnement : l’arme anti Prime ?

Bien que déjà partenaire de Target et Costco, Google Express continue de jouer les seconds rôles dans le commerce électronique. Walmart est loin derrière Amazon aux États-Unis, mais l’enseigne s’efforce activement de se développer en augmentant son inventaire, en accélérant ses livraisons et acquérant d’autres e-commerçants, dont Jet.com.

Le nouveau partenariat pourrait donner aux clients plus d’options pour acheter et développer le monde en plein essor du shopping vocal.

La décision de Google de supprimer ses frais d’adhésion s’aligne sur une stratégie similaire de Walmart, en janvier et de Jet peu de temps après son lancement. L’absence d’abonnement pourrait être perçue comme un avantage concurrentiel utile face Amazon, qui facture ses membres 99 dollars par an pour des livraisons gratuites illimitées et d’autres avantages.

Marc Lore, PDG de l’activité commerce électronique de Walmart, a déclaré mercredi dans un article sur son blog que sa société débutait les achats par la voix. Il précise que la société travaille sur de nouvelles façons d’utiliser les 4.700 magasins Walmart pour les expériences de vente vocale, y compris la réception de la commande en magasin ou pour commander des produits frais.

Google et Walmart donnent de la voix contre Amazon

Source : L’article << Google et Walmart donnent de la voix contre Amazon >> est extrait de ZDNet

Du contenu qui pourrait bien vous intéresser !

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles 1 avis, 5,00/5
Loading...

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées et réaliser des statistiques de visites. Ok