Google Home vs. Amazon Alexa : qui est le plus malin ? [MAJ]

Technologie : Nous avons testé les deux assistants vocaux en leur posant tout un tas de questions afin d’évaluer lequel des deux est le plus pertinent.

Article mis à jour à 13h30

L’Amazon Echo a été le premier appareil grand public utilisant le contrôle vocal pour activer des fonctions basiques, telles que la lecture de musique ou la recherche d’informations. Il a été lancé aux États-Unis en 2015. Puis, en 2016, Google a commercialisé son appareil concurrent, Google Home (qui arrive aujourd’hui en France).

Google Home vs. Amazon Alexa : qui est le plus malin ? [MAJ] Google, Assistant personnel, Amazon 

L’agence numérique Stone Stone de Framingham, Massachusetts, a dressé une lise de 5000 questions pour évaluer la pertinence de Google Home et Amazon Echo avec Alexa. Les 5.000 différentes questions ont été compilées pour correspondre à des éléments factuels du quotidien que les utilisateurs sont naturellement susceptibles de demander à un assistant personnel ou de rechercher sur Google. Le même ensemble de requêtes avait été utilisé dans le test Google Home versus Amazon Echo.

Il s’agissait de savoir si les assistants répondaient bel et bien et déterminer la source de la réponse : à partir d’une base de données (comme le Knowledge Graph de Google) ou depuis une source tierce («selon Wikipedia», etc.). Le test a également évalué à quelle fréquence chaque périphérique n’a pas compris la requête ainsi que les réponses incorrectes.

Le test Stone Temple n’est pas exhaustif, l’objectif est de mesurer sur la capacité à fournir des réponses directes à des questions d’utilisateurs spécifiques. Il a testé la capacité de chaque appareil à fournir des réponses factuelles aux questions.

Résultat des courses : il y a des différences de taille entre les deux dispositifs. Google Home a répondu à bien plus de questions que son concurrent (3383 contre 1030) et semble plus pertinent. L’appareil de Mountain View a formulé des réponses correctes dans 89,5% des cas contre 86,9% pour son concurrent. Les mauvaises réponses sont de 2,3% chez Google contre 6,3% chez Alexa. Précisions qu’une requête peut avoir plusieurs réponses possibles, en outre, l’appareil peut avoir répondu avec une blague.

Google Home s’appuie d’avantage sur les résultats issus de sites tiers (un peu moins de la moitié des requêtes), ce qui n’est pas le cas d’Alexa : 556 réponses dont 527 proviennent de Wikipédia.

A première vue, Google Home semble être un périphérique plus intelligent. Avec l’accès au moteur de Google, cela n’est guère surprenant. Pour autant, Amazon Alexa n’a pas à rougir étant donné qu’il n’utilise pas la puissance de Google.

Quelques mois plus tard, Stone Stone a renouvelé l’expérience avec la même méthodologie. Et les mêmes résultats. Google Home a répondu à la plupart des questions à 68,1%. Et 90,6% des questions auxquelles il a répondu, l’ont été de manière absolument complète et correcte. Amazon Alexa a obtenu 87% de réponses correctes. Cependant, il n’a répondu qu’à 20,7% des questions posées.

Google Home vs. Amazon Alexa : qui est le plus malin ? [MAJ] Google, Assistant personnel, Amazon 

Le test a également fait des comparaisons avec Siri d’Apple et Cortana de Microsoft. Cette dernière t n’était pas loin derrière – avec 56,5% de réponses aux questions et 81,9% de réponses justes. Siri d’Apple s’en tire le plus mal avec 62,2%  de ses réponses qualifiées de complètes et correctes, pour tout juste 21,7% de réponses.

Il sera intéressant de voir comment la course aux assistants personnels évolue à mesure que les fournisseurs développent leurs capacités et enrichissent leur logiciel. 

Google Home vs. Amazon Alexa : qui est le plus malin ?
[MAJ]

Source : L’article << Google Home vs. Amazon Alexa : qui est le plus malin ? [MAJ] >> est extrait de ZDNet

Du contenu qui pourrait bien vous intéresser !

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles 1 avis, 5,00/5
Loading...

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées et réaliser des statistiques de visites. Ok