HomePod : les analystes sceptiques

Avis d’expert : Apple prend le train des enceintes connectées en marche avec un produit haut de gamme qui apporte peu de différenciation. L’effet Apple fera-t-il la différence ?

Sans surprise, Apple débarque à son tour sur le marché des haut-parleurs connectés, dominé pour le moment par Amazon Echo et Google Home. La firme de Cupertino se lance en dernière avec HomePod, là aussi un appareil conçu pour contrôler les autres terminaux connectés du domicile, fournir des informations à l’utilisateur, comme la météo, et bien sûr jouer de la musique.

HomePod : les analystes sceptiques - 2017 - 2018 

Apple n’avait plus lancé de nouvelle catégorie de produit depuis deux ans et la sortie de l’Apple Watch. Et cette fois aussi, le géant ne donne pas naissance à un nouveau marché, mais entre dans un secteur existant, bien qu’émergeant.

Le constructeur américain n’en promet pas moins de « casser la baraque » ou « rock the house » comme disent les anglophones. Mais d’autres produits équivalents ne le font-ils pas déjà ou n’en ont-ils pas eux aussi l’ambition ?

Apple veut se démarquer avec HomePod, présenté comme un haut-parleur haut de gamme. A 349 dollars, il est en effet bien plus cher que Echo (180 dollars) ou Home de Google (129 dollars). Le fabricant a heureusement d’autres arguments.

La firme de Tim Cook met en avant la capacité du terminal à reconnaître où il est spatialement et à jouer le DJ, capable de vous fournir les meilleurs morceaux avec une qualité audio supérieure. Il utilisera également les capacités de reconnaissance vocale de Siri pour répondre aux questions et contrôler la maison intelligente.

Des arguments qui permettront à Apple de prendre des parts de marché à la concurrence ? Les analystes sont partagés. “Apple est habile de le positionner comme étant centré sur la musique plutôt qu’un autre haut-parleur intelligent ou simplement un domicile pour un assistant numérique” commente Jan Dawson, analyste chez Jackdaw Research. “Les deux s’appuient sur la force et l’histoire d’Apple dans la musique et évitent la comparaison directe en termes de prix”, bien supérieur en effet à celui de ses grands rivaux. 

Pour Ronan de Renesse d’Ovum, “HomePod incarne bien la stratégie de matériel premium d’Apple, mais peu s’en soucieront”. “La seule façon de vendre un haut-parleur intelligent coûteux, c’est avec une technologie audio avancée, l’aspect “intelligent” se fait surtout dans le cloud. Les utilisateurs d’Amazon Echo et Google Home, pour la plupart, ne se soucient pas assez de la qualité audio pour payer un supplément de 150 à 200 dollars. Et ce n’est tout simplement pas dans l’intérêt d’Apple de créer des haut-parleurs intelligents à des prix plus bas. Apple se taillera quelques ventes dans le marché des haut-parleurs intelligents avec HomePod, mais continuera à rester loin derrière Amazon et Google d’ici la fin de 2017.”

Pour l’analyste Robert Enderle (Enderle Group), le HomePod est “simplement une version plus onéreuse de ce que font déjà Amazon et Google”. L’appareil “diffuse peut-être mieux le son mais difficile de croire que cela justifie d’être deux fois plus cher”, poursuit l’expert. Pour lui, le HomePod est “trop cher”. C’est “l’Echo qui est le descendant de l’iPod (…): Apple a loupé le coche, ils auraient dû être les premiers sur ce marché”, poursuit-il.

Carolina Milanesi, analyste chez Creative Strategies, estime en revanche que “le prix est justifié” par la qualité audio du HomePod: “Le son est vraiment meilleur” que l’Echo, et même que le Sonos, enceinte sans fil haut-de-gamme, dit-elle.

“Si on est déjà un client d’Apple, on est déjà habitué à payer plus cher”, dit aussi Brian Blau, du cabinet Gartner. Pour autant, “ce ne sera pas le nouvel iPod ou iPhone”, poursuit-il, même si “Apple pourrait bien gagner des parts de marché” et “se contenter de vendre quelques millions d’unités d’ici deux ans”.

L’avenir dira si la stratégie d’Apple est payante. On rappellera simplement que la pomme a déjà débarqué sur des marchés déjà dominés par d’autres acteurs pour finalement s’imposer, exemple avec les lecteurs de musique numériques ou même les smartphones…

HomePod : les analystes sceptiques

Source : L’article HomePod : les analystes sceptiques >> est extrait de ZDNet

Une sélection d'articles qui pourraient vous intéresser ...

HomePod : les analystes sceptiques - 2017 - 2018
Ne manquez plus rien!
Abonnez-vous dès maintenant aux infos de SOSVirus et recevez chaque mois, le meilleur de la sécurité informatique : news, tutos, hacking, alerte ransomware, spam alerte ...

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles 1 avis, 5,00/5
Loading...
Par | 2017-09-18T18:29:23+00:00 juin 8th, 2017|Actualité|0 commentaire

Laisser un commentaire