Instagram Stories : pourquoi inventer quand on peut imiter

Stratégie : Dans l’univers des réseaux sociaux, copier, imiter ou voler est un cycle sans fin. Et parfois, cela peut permettre à votre entreprise de faire des millions de dollars.

Les bons artistes copient, les grands artistes volent.

Instagram, la filiale de Facebook, a annoncé cette semaine que plus de 200 millions de personnes utilisaient chaque jour Instagram Stories, dépassant les 158 millions d’utilisateurs actifs de Snapchat. Et cela même si Instagram copie sans vergogne tous les aspects de Snapchat.

Instagram Stories : pourquoi inventer quand on peut imiter - 2017 - 2018 

Dessiner sur un selfie ? Oui, Snapchat l’a fait. Filtres de visage ? Snapchat l’a fait. Ensuite, il y a des autocollants, des étiquettes de localisation, des géostickers, des messages disparaissant en 24 heures, une limite de vidéo de 10 secondes, des filtres de température. Vous connaissez le refrain.

Un porte-parole d’Instagram a qualifié Stories de nouveau format en progrès. Snapchat n’a pas commenté publiquement le lancement Instagram Stories, mais Miranda Kerr, la fiancée du PDG Evan Spiegel, a interpellé Facebook, en demandant pourquoi “voler toutes les idées de mon compagnon.”

Le contenu original est la force d’empires médiatiques comme Netflix, qui a rencontré un succès massif grâce à des programmes comme «Stranger Things» et «Orange is the New Black». Mais sur les réseaux sociaux, les imitateurs ont trouvé un endroit où prospérer.

Bien sûr, quelqu’un doit créer le contenu, sinon il n’y aurait rien à copier. Mais sur les réseaux sociaux, une personne avec un public plus large peut avoir beaucoup plus d’engagement que la personne qui a réellement créé le contenu. Comme Instagram et Snapchat.

Voler du contenu sur les réseaux sociaux est une voie rapide vers le succès, grâce à une plate-forme qui se préoccupe plus du contenu que du créateur. Sur Twitter, les comptes tels que @Dory ont 1,75 million d’abonnés alors qu’ils s’accaparent les œuvres originales d’autres personnes sur Internet. En février, l’artiste Shitty Watercolor a reproché à @Dory l’utilisation de son image sans lui attribuer le crédit. Le compte a supprimé l’image, mais il continue de voler des messages viraux d’autres internautes.

Ce ne devrait pas être une surprise qu’Instagram Stories supplante Snapchat. Avec 500 millions d’utilisateurs déjà sur sa plate-forme, il est facile pour Instagram de constituer une audience pour ses Stories. Et les utilisateurs sont déjà familiarisés avec le format, grâce à Snapchat.

Adaptation de l’article de CNet.com : Instagram Stories thrives in social media’s copycat culture

Instagram Stories : pourquoi inventer quand on peut imiter

Source : L’article Instagram Stories : pourquoi inventer quand on peut imiter >> est extrait de ZDNet

Une sélection d'articles qui pourraient vous intéresser ...

Instagram Stories : pourquoi inventer quand on peut imiter - 2017 - 2018
Ne manquez plus rien!
Abonnez-vous dès maintenant aux infos de SOSVirus et recevez chaque mois, le meilleur de la sécurité informatique : news, tutos, hacking, alerte ransomware, spam alerte ...

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles 1 avis, 5,00/5
Loading...
2017-09-18T18:29:39+00:00

Laisser un commentaire