IOT pour les nuls : Tu critiques ma porte de garage connectée ? BAM ! Je bloque ton garage

Technologie : Furieux des commentaires au lance-flamme d’un client mécontent, le patron de Garadget, une société qui vend une application qui permet d’ouvrir son garage à distance, lui a interdit l’accès au service. La politique de la porte close est elle une option en matière de SAV de l’IOT ?

Garadget, une société américaine qui vend une ouverture automatisée de garage commandable à distance via une application mobile vient de refuser d’ouvrir une porte. Pourquoi ? Le malheureux client de la société a publié le 1er avril dernier dans des avis posté en ligne son mécontentement quant à la bonne marche du dispositif. Un commentaire salé, qui a semble t-il mis en fureur le patron de la société.

 

En guise de rétorsion le boss de Garadget a décidé de lui refuser l’accès au serveur qui commande l’ouverture de sa porte de garage. Quand le client insatisfait a voulu actionner le mécanisme avec son smartphone, sa porte est donc restée close. Bienvenu dans le monde de l’Internet of s**t.

“Le langage abusif (dans les commentaires) soumis quelques minutes après avoir rencontré une difficulté technique ne fait que démontrer le faible contrôle de vos pulsions. Je suis heureux de fournir du support technique aux clients le samedi soir, mais je ne tolère aucune crise de colère” a justifié en ligne le responsable de Garadget. Avant de poursuivre : “À présent votre seule option est de retourner Garadget (le produit) à Amazon pour remboursement. Votre ID 2f0036XXXXXXX se verra refuser la connexion au serveur.”

Le service après vente, un métier

Bien évidemment cette décision a provoqué quelques émois en ligne. Et la sanction devrait laisser des traces dans les ventes de Garadget. Si cette anecdote prête à sourire, elle souligne de fait le risque pris par les utilisateurs professionnels ou non d’objets connectés gérés sur des serveurs dont ils n’ont pas la maîtrise totale.

La croissance de l’usage des services de cloud ne fait que renforcer ce risque. Concrètement, même si tous les prestataires ne sont pas aussi caractériels que Garadget, des entreprises clientes peuvent se retrouver à la merci des déboires de prestataires en faillite par exemple.

Et si vous proposez des produits et services à base d’internet des objets, voici un cas qui doit vous amener à réfléchir sur votre stratégie de relation client. Une partie conséquente de votre mission doit être d’aider les clients à comprendre ce qui ne va pas voire de les inciter de la meilleure manière possible à retirer un avis négatif qu’ils auraient posté en ligne. Une vendetta à base de DOS n’est pas la meilleure des options.

  • IoT : pourquoi s’y intéresser maintenant, quelles sont les bonnes pratiques ?
  • Du parking à l’agriculture, les expérimentations de NB-IoT débarquent
  • Le guide de l’IoT pour patron pressé
  • DOSSIER : Roadmap to business : mettre en place l’IOT dans son entreprise
  • Retour vers le futur – 2020, l’odyssée de l’IoT

IOT pour les nuls : Tu critiques ma porte de garage connectée ? BAM ! Je bloque ton garage

Source : L’article << IOT pour les nuls : Tu critiques ma porte de garage connectée ? BAM ! Je bloque ton garage >> est extrait de ZDNet

Une sélection d'articles qui pourraient vous intéresser ...

rester-informer
Ne manquez plus rien!
Abonnez-vous dès maintenant aux infos de SOSVirus et recevez chaque mois, le meilleur de la sécurité informatique : news, tutos, hacking, alerte ransomware, spam alerte ...

By | 2017-04-06T22:48:14+00:00 avril 6th, 2017|Actualité|0 Comments

Leave A Comment