Joule, Edison, Galileo : Intel sonne le glas

Business : Intel a annoncé la mise à mort de trois de ses produits du secteur IoT : Joule, Edison et Galileo ne seront donc plus produits par le fondeur, et ne bénéficieront pas non plus de support à partir du second semestre 2017.

Fin de course pour Joule, Edison et Galileo. En 2014, Intel comptait pourtant se positionner sur le marché des makers et des cartes types Arduino ou Raspberry Pi avec ses propres variantes de nano ordinateurs, proposés en architecture x86. Histoire d’avoir sa part dans un marché émergent.

La carte joule, présentée en 2016,  finira sa carrière en fin d’année 2017

Galileo était un concurrent direct du Raspberry Pi, un peu plus haut de gamme néanmoins et embarquant du coup plus de puissance sur une carte aux dimensions réduites. Edison jouait sur un format encore plus réduit, et visait plus particulièrement à s’installer auprès des amateurs de wearable computing. Enfin, Joule se présentait comme un nano ordinateur successeur direct d’Edison et de Galileo, et se distinguait là aussi par sa puissance ainsi qu’un format réduit.

Sans trop faire de bruit, Intel a donc annoncé la fin du support de ces trois produits. À compter du second semestre 2017, le support des cartes Galileo ne sera plus garanti par le constructeur. Et à partir du 1er janvier 2018, Intel cessera complètement de produire ces trois différents modèles. Pour les cartes Joule, la fin du support sera encore plus rapide puisqu’elle a deja pris effet depuis le 16 juin, et qu’il ne sera plus possible de commander de nouveaux modèles à compter de septembre 2017.

Intel ne s’est pas exprimé sur les raisons qui le poussent à annoncer ainsi la mise à mort de ces trois produits. On imagine qu’Intel aura eu du mal à percer sur un marché déjà largement contrôlé par les grands noms que sont Raspberry Pi ou Arduino. Mais on se rappellera également qu’en 2014, Intel disait à qui voulait l’entendre que Galileo et Edison étaient le fer de lance de sa stratégie IoT, qui devait lui permettre de se relancer dans la course après son échec à prendre le tournant du smartphone.

La nouvelle risque également d’être douloureuse pour les makers qui avaient choisi les produits Intel pour concevoir des prototypes : l’absence de support risque fort de les pousser vers la concurrence, et risque de poser de nombreux problèmes à moyen terme pour les systèmes embarqués qui s’appuient sur cette solution.

Joule, Edison, Galileo : Intel sonne le glas

Source : L’article << Joule, Edison, Galileo : Intel sonne le glas >> est extrait de ZDNet

Du contenu qui pourrait bien vous intéresser !

rester-informer
Ne manquez plus rien!
Abonnez-vous dès maintenant aux infos de SOSVirus et recevez chaque mois, le meilleur de la sécurité informatique : news, tutos, hacking, alerte ransomware, spam alerte ...

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles 1 avis, 5,00/5
Loading...
2017-06-20T23:49:56+00:00

Laisser un commentaire