La vie privée n'est plus une obligation pour les FAI américains

Législation : Les opérateurs US ne sont plus soumis au respect de règles de protection de la vie privée des abonnés votées sous l’administratoin Obama. Ils peuvent ainsi, sans consentement, revendre à des tiers les données des internautes. Pour l’industrie, cela permet de préserver la concurrence.

 

La semaine dernière, avec l’aide du régulateur des télécoms (FCC), le Sénat américain a voté la suppression des règles imposant aux fournisseurs d’accès d’obtenir le consentement des internautes avant la revente à des tiers de leurs données personnelles, comme l’historique de navigation.

L’administration Trump vient de franchir une nouvelle et ultime étape dans l’abandon de ces protections de la vie privée. La Chambre des Représentants, à majorité républicaine comme le Sénat, a voté en faveur de l’annulation des règles édictées en 2016 par la FCC.

FAI et services en ligne à armes égales

Mais le vote interdit aussi à la FCC d’adopter des règles similaires à l’avenir, prévenant de cette façon tout revirement en cas d’alternance politique. En quoi cette décision du législateur affecte-t-elle les abonnés à Internet aux US ?

Selon les associations de défense des consommateurs, il s’agit d’une mauvaise nouvelle pour la protection de la vie privée. Sans cette régulation, les fournisseurs d’accès ont la possibilité de vendre les données relatives à leur activité sur Internet, comme leurs achats et leurs usages applicatifs, à des tiers, annonceurs, compagnies d’assurance ou autres.

“Les FAI comme Comcast, AT&T et Charter seront libres de vendre vos informations personnelles au plus offrant sans votre permission – et personne ne pourra vous protéger” dénonce Gigi Sohn, un conseiller de l’ancien président de la FCC, Tom Wheeler.

Mais pour les opérateurs, ces règlements sont trop stricts et exclusifs à leur industrie, leur imposant injustement des règles de confidentialité plus strictes que pour les acteurs de l’Internet. Ils assuraient en outre que ces obligations auraient pour conséquence d’étouffer la concurrence et d’augmenter les prix.

Or, ces industriels de l’Internet s’efforcent actuellement de développer leurs activités, notamment en fournissant aux annonceurs de la publicité plus ciblée. Les FAI souhaitent aussi accroître leurs actifs dans le numérique, au-delà donc de la seule fourniture d’un accès à Internet.

Comme avec la neutralité du Net, derrière cet enjeu de la confidentialité des données, se joue un autre épisode de la lutte entre opérateurs et services en ligne. Pour Trump, il s’agit en outre détricoter une à une les mesures de son prédécesseur à la Maison Blanche, Barack Obama.

La vie privée n'est plus une obligation pour les FAI américains

Source : L’article << La vie privée n'est plus une obligation pour les FAI américains >> est extrait de ZDNet

Une sélection d'articles qui pourraient vous intéresser ...

rester-informer
Ne manquez plus rien!
Abonnez-vous dès maintenant aux infos de SOSVirus et recevez chaque mois, le meilleur de la sécurité informatique : news, tutos, hacking, alerte ransomware, spam alerte ...

Par | 2017-03-30T05:08:20+00:00 mars 30th, 2017|Actualité|0 commentaire

Laisser un commentaire