Le coup de peinture sur les oeufs de Twitter ne changera pas grand chose

Technologie : Twitter a changé le dessin par défaut assigné aux nouveaux utilisateurs du réseau social. Mais cela ne résous en rien le problème du “mauvais œuf”, et n’aide en rien les utilisateurs réguliers à y faire face.

Les utilisateurs de Twitter ont récemment constaté que des milliers d’œufs venaient de disparaître, mais il est peu probable que ces changements cosmétiques résolvent le problème principal du service, qui touche les nouveaux utilisateurs. Un problème connu dans le monde du marketing comme celui du “seau qui fuit”.

 

Chronologie des images par défaut de proposées pat Twitter aux nouveaux utilisateurs. (Source : Twitter)

Twitter donnait aux nouveaux utilisateurs une image de profil d’œufs depuis 2010, avec l’idée que ces nouveaux utilisateurs changent rapidement cette image avec une autre image plus personnalisée. Une hypothèse raisonnable ces nouveaux utilisateurs avaient l’intention de créer un profil et de discuter avec d’anciens et nouveaux amis, comme la plupart d’entre eux le font sur Facebook ou LinkedIn. Dans le cas de Twitter, cependant, les oeufs ont rapidement symbolisé les trolls, les spammeurs, les robots et autres indésirables.

Convaincre les utilisateurs de rester

“Nous avons remarqué des modèles de comportement avec des comptes qui sont créés uniquement pour harceler les autres – souvent ils ne prennent pas le temps de personnaliser leurs comptes. Cela a créé une association entre la photo d’œuf par défaut et un comportement négatif, ce qui n’est pas juste pour les personnes qui sont encore nouvelles sur Twitter et n’ont pas encore personnalisé leur photo de profil” mentionne Twitter à ce sujet.

Twitter a clairement un problème d’enrôlement s’il ne peut même pas faire en sorte que les nouveaux utilisateurs téléchargent une photo de profil sans avoir besoin d’une image par défaut en premier lieu. Une tache bien plus facile que si le réseau social demandait aux utilisateurs d’ajouter des informations sur le travail, leurs loisirs, leurs qualifications professionnelles ou leurs parcours scolaire.

Twitter a également un problème de “sceau qui fuit” car il n’arrive pas à convaincre suffisamment d’utilisateurs à rester sur le réseau social. Twitter aurait eu plus d’un milliard d’inscriptions, mais il n’a encore que 319 millions d’utilisateurs. En fait les utilisateurs qui ne contribuent pas sur Twitter n’ont rien à perdre lorsqu’ils sont bloqués ou interdits.

Même les utilisateurs enthousiastes de Twitter abandonnent

Selon mon expérience, même les utilisateurs enthousiastes de Twitter abandonnent. Des services tels que ManageFlitter permettent aux utilisateurs d’analyser les personnes qu’ils suivent et de lister ceux qui sont inactifs. Ma liste “inactif” comprend au moins deux comptes qui ont publié plus de 30 000 tweets et deux qui en ont publié plus de 40 000. Certains de ces comptes inactifs ont neuf ou dix ans.

Cette semaine Twitter a également changé la façon dont son système fonctionnait, ce qui pourrait perturber un pourcentage important d’utilisateurs. Sarah Jeong s’est plainte sur Motherboard à propos de ses nouvelles règles.

Pendant assez longtemps Twitter a promis de changer la structure des tweets afin de donner aux gens plus d’espace pour écrire. Le plan était de supprimer les @noms – les personnes auxquelles vous tweettez – et les liens vers des photos du quota de 140 caractères, comme indiqué dans le schéma ci-dessous.

 

Twitter a annoncé l’an passé travailler au changement des structures des tweets. (Source : Twitter)

C’était un plan raisonnable, mais la mise en œuvre a posé problème. Ce qui énerve Sarah Jeong c’est que jusqu’à 50 utilisateurs puissent être ciblés en un seul tweet. C’est insensé. Une limite saine serait de cinq utilisateurs. Et même à ce niveau il devrait y avoir un moyen extrêmement évident et facile pour les individus de sortir de ce type de message. À ce stade, je ne vois pas un.

Je suis donc résigné à une autre des malédictions de Twitter : je suis inclus dans des messages aux arguments fumeux qui sont relayés pendant des jours. Conséquence : des dizaines ou même des centaines de notifications indésirables encombrent ma timeline.

Si Twitter veut vraiment améliorer son service, il pourrait rendre les choses plus faciles pour ses principaux utilisateurs, au lieu de concentrer ses efforts sur les nouveaux utilisateurs.

  • Twitter : l’édition des tweets serait bientôt possible ?
  • Et si Twitter faisait du payant ?
  • Piratage de Twitter : et si vous arrêtiez de faciliter le travail des pirates ?
  • Résultats décevants : Twitter chute en bourse
  • Google acquiert Fabric, la plateforme développeurs de Twitter

Le coup de peinture sur les oeufs de Twitter ne changera pas grand chose

Source : L’article << Le coup de peinture sur les oeufs de Twitter ne changera pas grand chose >> est extrait de ZDNet

Une sélection d'articles qui pourraient vous intéresser ...

rester-informer
Ne manquez plus rien!
Abonnez-vous dès maintenant aux infos de SOSVirus et recevez chaque mois, le meilleur de la sécurité informatique : news, tutos, hacking, alerte ransomware, spam alerte ...

Par | 2017-04-04T04:14:18+00:00 avril 4th, 2017|Actualité|0 commentaire

Laisser un commentaire