L'effet iPhone 8 indolore pour les ventes d'Apple

Business : Apple a vendu 41 millions d’iPhones et a vu ses ventes d’iPad enfin rebondir au dernier trimestre. Pourtant, tous les yeux sont déjà tournés vers septembre pour les débuts de l’iPhone 8. Le fabricant ne se plaint plus d’un effet d’attente des clients.

 

Au 2e trimestre, le géant avait suscité quelques nouvelles inquiétudes autour de l’iPhone. Les ventes du smartphone avaient alors légèrement reculé sur un an (-0,8%), à 50,76 millions d’unités. Une déception pour les analystes financiers, un brin soupe au lait.

Les voilà rassurés par les résultats du 3e trimestre fiscal. Apple n’a pas eu besoin cette fois-ci de justifier une contre-performance par des reports d’achats de ses clients, désireux d’attendre les iPhone 7s et 8 de septembre.

Cet effet n’aurait-il donc joué qu’au 2e trimestre et plus lors des trois mois qui ont suivi ? Manifestement oui. Il faut dire que le constructeur n’a pas eu cette fois à justifier un recul des ventes d’iPhone. Apple a annoncé mardi que les ventes d’iPhone avaient augmenté de 2%, pour s’établir à 41 millions d’unités.

Pas d’argument des achats différés

Apple a vendu pour 24,85 milliards de dollars d’iPhone au cours de la période, en comparaison des 24,05 milliards de dollars de l’année précédente. Mais bon, nous attendons tous l’iPhone 8 de toute façon, n’est-ce pas ?

Le troisième trimestre fiscal, qui s’est terminé le 31 juillet, tend à être la période la plus calme commercialement. Une tendance qui s’explique par la proximité du lancement du prochain iPhone, dont les débuts devraient se faire en septembre.

En attendant, l’iPhone a propulsé le bénéfice fiscal d’Apple à 8,72 milliards de dollars, soit 1,67 dollar par action, contre un gain de 7,8 milliards de dollars en 2016. Les revenus ont augmenté de 7,2% pour s’établir à 45,4 milliards de dollars.

Les analystes, en moyenne, prévoyaient un bénéfice de 1,57 dollar par action pour un chiffre d’affaires de 44,9 milliards de dollars, selon Yahoo Finance.

iPhone 8 retardé ou non ?

La seule question est de savoir si l’iPhone 8 des rumeurs – entière différent avec un nouveau design et le plein de nouveautés qui en mettent plein la vue – fera son apparition dans les temps. La plupart pensent qu’une version améliorée de l’iPhone 7 sera probablement lancée en septembre, mais que la véritable mise à jour pourrait faire face à des retards.

Le PDG d’Apple, Tim Cook, se contente de vanter “un automne passionnant”, se refusant à commenter les futurs produits.

Peu de suspense attend le prochain iPhone. Une avalanche de rumeurs – et une fuite de la Pomme elle-même – nous donne une image assez précise de l’apparence de l’iPhone 8.

Côté perspectives, Apple table au quatrième trimestre fiscal sur des revenus situés entre 49 milliards et 52 milliards de dollars, ce qui dépasse la prévision de 49,2 milliards de dollars de Wall Street. La prévision à la hausse suggère qu’Apple pense que les ventes d’iPhone continueront de progresser, sans délai.

“Ce qui compte le plus, c’est la compétitivité et le calendrier de l’iPhone 8” considère Patrick Moorhead, analyste chez Moor Insights. “Samsung joue sa partition et a vu les ventes Galaxy S8 dépasser celles du Galaxy S7, et tous les yeux sont tournés vers la Note 8.”

L’iPad rebondit enfin

Lors de la Worldwide Developers Conference de juin, Apple a fait un nombre surprenant d’annonces de produits, y compris un nouvel iPad Pro, aux dimensions comprises entre celles des deux tablettes professionnelles existantes et des mises à jour des iMacs et MacBook.

Le nouvel iPad Pro de 10,5 pouces a suscité un enthousiasme bien nécessaire sur le marché des tablettes, où Apple a subi 13 trimestres consécutifs de baisse des ventes.

Pas ce trimestre. Apple a vu ses ventes unitaires augmenter de 15% à 11,4 millions, les revenus augmentant de 2% à près de 5 milliards de dollars.

Du côté du Mac, la société a vendu 4,3 millions d’unités, en hausse de 1% par rapport à l’année dernière, les revenus ayant augmenté de 7% pour s’établir à 5,6 milliards de dollars.

Apple a également dévoilé ARKit, sa plate-forme pour la réalité augmentée, et a teasé son haut-parleur intelligent HomePod. Ceux-ci apparaîtront plus tard cette année.

Des services forts

Cook aime vanter l’activité des services, incluant l’abonnement à Apple Music de 10 dollars par mois, le stockage iCloud, la musique iTunes et les revenus de l’App Store. Contrairement aux hauts et bas des ventes de matériel, les services tendent à progresser avec la croissance du nombre d’utilisateurs de ses terminaux.

Cette activité a enregistré un chiffre d’affaires en hausse de 22% à 7,3 milliards de dollars.

Et les ventes de ses “autres produits”, qui comprennent l’Apple Watch, AirPods, les écouteurs Beats et d’autres accessoires, ont augmenté de 23% pour s’établir à 2,7 milliards de dollars. La société n’a pas précisé les ventes de ses produits individuels, y compris la très surveillée Apple Watch.

L'effet iPhone 8 indolore pour les ventes d'Apple

Source : L’article << L'effet iPhone 8 indolore pour les ventes d'Apple >> est extrait de ZDNet

Du contenu qui pourrait bien vous intéresser !

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles 1 avis, 5,00/5
Loading...
2017-09-18T18:29:07+00:00

Laisser un commentaire