Les dangers d’internet

Internet est un magnifique outil de communication, de savoir et de partage d’information en tout genre. Seulement internet peut présenter un danger.En effet 93% des 9-16 ans vont en ligne au moins une fois par semaine (et 60% tous les jours ou presque tous les jours). Cela attire certains cybercriminels en tout genre et peut provoquer pour d’autres une addiction.

5569822

Cet article n’a pas pour vocation de conseils ou autres, mais seulement de vous informeR des risques liés à l’usage de ce magnifique outil qu’est “Internet”.

Tout d’abord qu’est ce qu’internet ?

Internet de son premier nom “ARPANET” est né dans les année 1960 aux états-unis, impulsé par le ministère de la défense des états-unis afin de prévoir ou contré une attaque nucléaire soviétique. Son “inventeur” n’est autres que Lawrence G. Roberts chercheur au MIT.

Le premier réseau internet fût installé par la firme BBN (Bolt, Beranek and Newman) entre l’université de californie et le Stanford Research Institute (SRI) en californie.

Le courrier électronique quand à lui fût créer en 1972.

Le premier navigateur Web, fût créer en 1992 le fameux WorldWideWeb (www) qui fût rebaptisé plus tard Nexus. Internet explorer de microsoft quand à lui ne sorti qu’en 1995 (IE 1).

En Septembre 2014, le site “internetlivestats” affiche sur son site qu’internet a franchi la barre du milliard de sites en ligne, pour près de trois milliards d’internautes.

Qu’est ce que les dangers d’internet ?

Internet est un espace de liberté ou plutôt de partage de connaissance, d’espace de libre échange d’information, de fichier, mais comme tout il existe des dangers plus ou moins grave …

Les risques sont :

  1. Le spam,
  2. La Pornographie,
  3. La Pédopornographie,
  4. La Cyber-intimidation,
  5. La Désinformation,
  6. Les réseaux sociaux,
  7. Les jeux.

Les risques du Spam

Il n’existe pas forcément de risque pour l’ordinateur contrairement aux autres menaces, mais celle-ci peut s’avérer très dangereuse si l’utilisateur répond par maladresse ou méconnaissance à certains types de mails.

Le pishing, cette technique est très répandu, qui consiste via l’envoi d’un faux mail de votre banque, EDF ou de votre fournisseur d’accès internet afin de collecté vos données personnelles et bancaires.

Voir ici >>> L’Hameçonnage

Les risques de la pornographie

Internet favorise l’accès aux sites pornographique, il n’existe actuellement aucune étude sur l’impact sur les jeunes et la pornographie, toutefois certains spécialiste pensent que l’impact sur les jeune de 7/12 ans à un impact plus ou moins important sur leur éducation sexuel et sur leurs comportement envers leurs partenaires futur. Une étude fait apparaitre que 14% des 9-16 ans ont vu, au cours des 12 derniers mois, des images à caractère ouvertement sexuel, “montrant par exemple des personnes nues ou des personnes faisant l’amour”. En france, on estime qu’un enfant sur trois a été confronté a des images pornographique.

Une étude faite en 2015 sur la pornographie et Internet a été publié celui-ci rapporte :

Les sites pour adultes occupent 4,41 % de l’ensemble des visites mondiales sur internet. Les sites les plus importants comptabilisent jusqu’à 4,4 milliards de pages vues par mois.

Il faut savoir que la pornographie peut créer une dépendance semblable à celles des drogues dures (cocaïne, héroïne…). Et c’est scientifiquement prouvé.

Ensuite, certains site web proposant ce type de contenu propose des malwares type “Rogue” ou voir plus … Grâce à une faille de sécurité de votre ordinateur, il utilise le plus souvent le téléchargement d’un Faux-Codecs vidéo qui vous permet “normalement” le visionnage de certaines de ces vidéos alors que non, vous vous retrouvez avec un”Botnet” (PC zombie), Enregistreur de frappe (keylogger) voir dans certains cas un rogue et dans d’autres plus grave un “Ransomware“.

Une estimation fait état que près de 80% des sites pornographique propage des malwares via des codecs vidéo ou utilisant les failles de sécurité des internautes.

Les risques à la Pédopornographie

De plus en plus de jeunes internautes navigue sur le oueb, c’est un constat et aussi une évolution des mœurs qui fait que les cyberprédateurs ce retrouve sur le net afin de récolter des photos, vidéos, ou voir plus sur les jeunes internautes.

Les jeunes ayant 13/15 ans ont plus de risques que d’autres d’attirer ce genre d’individu. Environs 15% des 11-16 ans ont reçu des images ou des messages sexuels dans des échanges peer to peer et 3% disent avoir envoyé ce type de message.

Le danger est surtout sur les Chat (messagerie instantanée); les réseaux sociaux (Facebook, Tweeter, ..), blog, etc, …

En 2009, l’ONU estimaient que 750 000 d’entre eux pouvaient surfer sur des sites pédopornographiques au même moment, dans le monde entier.

En 2013 une ONG (Terre des Hommes) a réussi à piéger plus de 20.000 “prédateurs” sexuels, prêts à payer pour voir un enfant de dix ans se livrer à des actes sexuels par webcam sous un faux profil d’une fillette originaire des philippines agée de 10 ans. Plus de 1000 d’entre eux ont pu être identifiés.

Les risques de la cyber-intimidation ou cyberbullying

La cyber-intimidation est une méthode pour intimider, blesser ou humilier les autres au travers d’internet.

Cette cyber-intimidation très fréquentes chez les jeunes filles sur les réseaux sociaux, blog, etc, … en général celle-ci est faite de manière anonyme.

6% des 9-16 ans ont reçu des messages agressifs ou blessants et 3% en ont envoyé eux-mêmes. Plus de la moitié de ceux qui ont reçu ce type de message disent s’être sentis«assez» ou «très» tracassés. 19% des enfants ont été menacés en ligne ou/et hors ligne (pour 6% en ligne), et 12% ont menacé quelqu’un en ligne et/ou hors ligne (pour 3% en ligne).
Il apparaît que les intimidations hors ligne sont plus fréquentes que les menaces sur internet.

Cette cyberintimidation, peut conduire a des drames comme en France dernièrement.

Voir ici >>> Le cyberharcèlement

Les risques de la Désinformation

La désinformation et une forme de Cyber-intimidation, qui consiste a propager une idée reçu ou autres sur le net, on appel cela également “Hoax“. Certains site profitent de diffusés des contenus haineux, violent afin de propager certains idéaux qui ne retranscrive en rien la réalité.

“Ce n est pas parce que c’est écrit sur internet que c’est vrai”

Il existe un site internet qui regroupe ce genre de “canular” => hoaxbuster.com

Les réseaux sociaux

Les risques liés aux réseaux sociaux a explosé suite à l’apparition de certains réseaux tels que “Facebook” et “Twitter” sont aussi diverses que variées cela va du “Harcèlement moral” au “prédateur sexuel” (pédophile”).

Certains cybercriminels utilisent de faux compte, pour vous extorquer la plupart du temps de l’argent.

D’après une étude européenne relate que 59% des 9-16 ans ont un profil sur un réseau social dont 26% des 9-10, 49% des 11-12, 73% des 13-14 et 82% des 15-16 ans.
Les sites sociaux sont particulièrement populaires aux Pays-Bas (80%), en Lituanie (76%) et au Danemark (75%), et le moins en Roumanie (46%), Turquie (49%), et Allemagne (51%). Parmi ceux là 26% ont un profil public accessible à tout le monde.

 

 

Également : Les brouteurs

 

Les jeux en ligne
La dépendance aux jeux vidéo entraîne chez le « gameur » une envie irrépressible de jouer. Cette dépendance entraine une dégradation des relations sociales, un appauvrissement de la vie affective et relationnelle et dans certains cas une dépense inconditionnelle de ses revenus et cause une malnutrition.

 

Des cas de Cyber-Addiction sont nombreux malheureusement, même si en France aucune réel étude est été réalisé sur ce sujet, mais dans le monde le cas de personne cyber-Addict existe, en voici quelques uns :

 

– Un jeune Taïwanais de 18 ans est décédé après avoir joué 40 heures d’affilée au jeu vidéo Diablo 3 dans un cybercafé. Il serait rentré dans le cybercafé le 13 juillet et aurait été trouvé endormi sur son ordinateur le 15 juillet par un employé. Après quelques pas, le jeune homme s’est finalement effondré et ne s’est jamais réveillé.

 

– En avril 2012 en Corée du Sud, une femme de 26 ans a été arrêtée pour avoir tué son bébé, né dans les toilettes entre deux parties dans un cybercafé.

 

– Une étude longitudinale réalisée en 2012 par l’Institut national américain sur les médias et la famille de l’Université de l’Iowa révèle que près de 9 % des enfants qui pratiquent les jeux vidéo risquent de développer une dépendance pathologique qui pourrait entraîner des troubles du sommeil, de l’anxiété, des problèmes asociaux, de la dépression.

 

– En Corée du Sud, pays le plus connecté au monde, environ 10 % des adolescents sont officiellement considérés comme dépendants à Internet et aux jeux vidéo (RFI: L’addiction à Internet et aux jeux vidéo en ligne en Corée du Sud).

Bien entendu les risques cités dans cet article sont les plus courant, il en existe beaucoup d’autres.

La CNIL distribue des petits guides ludiques très bien faits pour aider les jeunes et les parents à déjouer les pièges d’internet et à apprendre à utiliser sans danger les réseaux sociaux.

 

Une sélection d'articles qui pourraient vous intéresser ...

rester-informer
Ne manquez plus rien!
Abonnez-vous dès maintenant aux infos de SOSVirus et recevez chaque mois, le meilleur de la sécurité informatique : news, tutos, hacking, alerte ransomware, spam alerte ...

By | 2017-01-27T21:15:36+00:00 novembre 15th, 2015|Actualité, Sécurité|0 Comments

Leave A Comment