Marissa Mayer (Yahoo) : une prime d'échec de 210 millions de dollars

Business : Malgré son incapacité à redresser le portail et son éviction après le rachat par Verizon, la p-dg quitte la société les poches pleines.

Même dans le pays de l’hyper-libéralisme, l’annonce choque. Le solde de tout comptes de Marissa Mayer, p-dg de Yahoo atteint en effet officiellement 210 millions de dollars, un montant exorbitant qui tranche particulièrement avec le bilan globalement très négatif de la jeune dirigeante.

Marissa Mayer (Yahoo) : une prime d'échec de 210 millions de dollars - 2017 - 2018 

Selon le document de Yahoo transmis à la SEC, le gendarme américain de la bourse, Marissa Mayer va cumuler un parachute doré de 23 millions de dollars (négocié lors de son recrutement en 2012), son salaire de 3 millions de dollars et l’équivalent de 186 millions de dollars en actions, stocks options et bonus. Pour services rendus donc. De quoi largement gonfler sa fortune personnelle qui était de 380 millions de dollars en 2015 puis de 430 millions de dollars en 2016. 

Rappelons que la CEO ne fera pas partie du nouvel ensemble créé par Verizon qui englobera Yahoo (activités grand public) et AOL, baptisé Oath.

L’emblématique p-dg n’est pas la seule responsable de la chute du géant américain. Mais sa stratégie appliquée depuis 2012 a certainement amplifié le mouvement… Dès son arrivée, Marissa Mayer avait tenté de relancer la machine en misant sur une stratégie d’acquisitions en série (3 milliards de dollars au total), qui a culminé avec le rachat en 2013 du réseau social Tumblr. Malheureusement, ceux-ci n’ont pas été suffisants pour redresser la barre, pire, ces acquisitions ont été lourdement dépréciées avec le temps.

Yahoo n’a pas réussi à valoriser ces pépites, notamment Tumblr qui petit à petit s’est transformé en plate-forme pour contenus pornos. En 2016, a firme a ainsi annoncé avoir réduit de 230 millions puis de 482 millions de dollars la valeur de l’application. Cette dépréciation du médias social intervenait trois ans seulement après son rachat, pour 1,1 milliard de dollars. 

Le principal problème de Yahoo a été son incapacité à monétiser sa large base d’utilisateurs : la société affiche un milliard d’utilisateurs actifs par mois, mais sa part de marché sur le secteur des revenus publicitaires est en baisse à 2,1%, quand Google domine le marché avec ses 54% de part de marché. Ni à la retenir sur mobile. C’est là le plus grand échec de Yahoo face à Google, le plus grand raté de Mayer.

« Yahoo reste une entreprise tournée vers les utilisateurs de PC, perdue à l’âge du mobile » expliquait lucidement Daniel Knapp, directeur Publicité chez IHS Technology « Yahoo tire 77% de ses revenus de ses utilisateurs PC, et nous n’avons pas vu de stratégie efficace de la part de Yahoo afin de régler ce problème. »

Pourtant, Marissa Mayer avait promis d’amorcer un tournant mobile pour le mastodonte. C’était d’ailleurs l’objet des Mavens, l’acronyme utilisé par Yahoo pour designer les activités centrées autour du mobile, de la vidéo et du social. Ceux-ci affichent une progression, mais le retard est tel que la partie semble pour le moment perdue. 

Dans le même temps, le management à la hussarde de la dirigeante est particulièrement critiqué, provoquant le départ de nombreux ingénieurs stratégiques. Enfin, Marissa Mayer a eu bien du mal à gérer les multiples affaires de piratage qui ont frappé le portail, avec des centaines de millions de comptes corrompus. La propension de Yahoo à mentir par omission dans ces affaires a laissé des traces.

L’échec de Mayer chez Yahoo est inversement proportionnel aux succès rencontrés chez Google qu’elle intègre en 1999. On lui doit notamment la homepage blanche du moteur et les lancements de Gmail et de Google Maps, les services les plus populaires du géant de Mountain View.

Marissa Mayer (Yahoo) : une prime d'échec de 210 millions de dollars

Source : L’article Marissa Mayer (Yahoo) : une prime d'échec de 210 millions de dollars >> est extrait de ZDNet

Une sélection d'articles qui pourraient vous intéresser ...

Marissa Mayer (Yahoo) : une prime d'échec de 210 millions de dollars - 2017 - 2018
Ne manquez plus rien!
Abonnez-vous dès maintenant aux infos de SOSVirus et recevez chaque mois, le meilleur de la sécurité informatique : news, tutos, hacking, alerte ransomware, spam alerte ...

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles 1 avis, 5,00/5
Loading...
2017-09-18T18:29:35+00:00

Laisser un commentaire