Mastodon : le réseau social qui pourrait supplanter Twitter [MAJ]

Technologie : Lancé en octobre dernier ce nouveau venu sur le terrain des plates-formes de micro-blogging propose 500 caractères par post pour s’exprimer dans un joyeux fatras. Le réseau central fédère plusieurs réseaux, la gouvernance est décentralisée, et le nombre d’abonnés grimpe en flèche.

Article mis à jour à 16h20 – Mastodon victime de son succès ou du buzz ? Toujours est-il que de nombreux utilisateurs font état de difficultés pour accéder à la plate-forme ou se connecter. Certaines inscriptions auraient par ailleurs du mal à être validées. Les pics de connexions sont tels que le service est régulièrement saturé depuis le début de la semaine. Patience donc.

 

Mastodon va t-il écrabouiller le réseau social Twitter ? Beaucoup ont essayé (Spaces de Google par exemple, ou encore Ello) et en dépit de la santé fragile de l’oiseau bleu, la plate-forme de micro-blogging reste une référence et un outil utilisé au niveau mondial.

 

Le logo de Mastodon.

Sauf que Mastodon, lancé en 2016, connaît une véritable explosion des connexions et des créations de compte. Au point de saturer les serveurs du service avec 42.000 comptes. Twitter revendique 319 millions d’utilisateurs. Sur la forme, les “toots” (pouets en français) remplacent les “tweets” et c’est un mammouth qui remplace l’oiseau qui incarne Twitter. Et ces toots sont calibrés à 500 caractères, pour 140 sur Twitter. De quoi mieux laisser aller sa prose en ligne.

L’interface du service permet de suivre plusieurs flux d’actualité organisés en colonne, à l’image des clients Twitter Echofon, Hootsuite ou TweetDeck. Au delà des fils personnalisés, deux timelines sont présentes : une “locale” qui publie les messages publics de tous les utilisateurs connectés à la même instance que vous, et une “fédérée” qui publie les messages des instances intégrées dans Fediverse, c’est à dire le réseau principal de Mastodon.

Décentralisation et liberté absolue

Car la décentralisation est une donnée importante de ce nouveau réseau. Concrètement, chaque utilisateur est en possibilité de créer son propre réseau (sa propre instance) indépendamment d’une quelconque centralité proposée par Twitter. De quoi éviter de voir des messages passer sous le radar à cause des algorithmes ou des choix d’un éditeur de service, tel Twitter. De quoi aussi édicter ses propres règles de gouvernance, instance par instance. Oui, l’anarchie guette.

La conséquence de ce choix d’architecture se constate aussi sur l’identification des utilisateurs. Ainsi, il n’y a pas d’identifiant unique par membre sur l’ensemble du réseau, l’identifiant ne fonctionnant qu’instance par instance. Plus de détail sur cette page.

Mastodon a été créé par Eugen Rochko, un partisan d’un internet libre et ouvert. Il publie régulièrement à propos de Mastodon sur Medium. Son idée en créant Mastodon ? Créer une communauté composée de plusieurs groupes indépendants mais où chaque membres peut interagir avec tout autre membre. “Avec Mastodon, j’ai créé un logiciel qui est une alternative réellement viable à Twitter. Il est utilisable par des personnes qui ne maîtrisent pas nécessairement la technique. Je ne sais pas si le travail que j’ai fait est suffisant pour servir l’avenir de l’humanité, mais je pense qu’il s’agit au moins d’un solide pas dans la bonne direction” dit-il.

Libre d’accès et open-source

Mastodon est disponible en libre d’accès et est publié sous licence open-source. “Mastodon n’est pas construit pour vendre vos yeux ou vos analytiques aux publicitaires. Permettre à quiconque d’inspecter le code et y apporter des améliorations signifie qu’il a été conçu pour les gens, par les gens, sous la surveillance des gens” mentionne à ce propos Eugen Rochko.

Pour l’heure le réseau social qui n’affiche pas de publicité donc, et cela pourrait durer. La liste complète des instances et leur statut est disponible à cette adresse.

  • Facebook lance Workplace, son réseau social professionnel
  • Microsoft enterre son réseau social So.cl
  • Twitter, un réseau social ? Non, une app d’actualités !
  • Apple met la main sur iCloud.net, et un réseau social la clé sous la porte
  • Les réseaux sociaux d’entreprise : des usines à gaz ?

Mastodon : le réseau social qui pourrait supplanter Twitter [MAJ]

Source : L’article << Mastodon : le réseau social qui pourrait supplanter Twitter [MAJ] >> est extrait de ZDNet

Une sélection d'articles qui pourraient vous intéresser ...

rester-informer
Ne manquez plus rien!
Abonnez-vous dès maintenant aux infos de SOSVirus et recevez chaque mois, le meilleur de la sécurité informatique : news, tutos, hacking, alerte ransomware, spam alerte ...

Par | 2017-04-05T20:34:01+00:00 avril 5th, 2017|Actualité|0 commentaire

Laisser un commentaire