Microsoft et Schneider Electric main dans la main sur l'IOT et la réalité mixte

Technologie : Le géant de l’électricité et le géant du numérique renouvellent leurs voeux sur le terrain de l’Internet des Objets et de la maintenance prescriptive. Et la plate-forme de cloud computing Azure est conviée à la noce. Quitte à revoir quelques basiques en matière de cyber-sécurité industrielle.

Microsoft et Schneider Electric annoncent le renouvellement d’un partenariat de trois années sur Azure, la plate-forme de cloud computing de Microsoft. L’accord porte sur l’utilisation par le spécialiste mondial de la gestion de l’énergie et des automatismes du cloud de Microsoft pour son architecture IoT globale nommée EcoStruxure lancée en novembre dernier.

 

L’optimisation énergétique des bâtiments est un domaine d’activité partagé entre Microsoft et Schneider Electric. Et ce la passe par des objets connectés et de l’analyse sur le cloud. (Source : Microsoft)

Cette architecture doit faire fonctionner les projets d’Internet des Objets de Schneider Electric sur ses activités bâtiment, infrastructure, IT et industrie. Ce partenariat stratégique et mondial avec Schneider Electric “est emblématique de l’accompagnement que nous souhaitons apporter à nos clients pour accélérer leur transformation numérique” assure Vahé Torossian, Président de Microsoft France.

“Microsoft n’est pas le concurrent de ses clients. Il y a toujours chez les grands clients un doute que d’autres acteurs se positionnement en concurrent de leur activité. Nous n’avons pas d’ambition de faire des voitures par exemple” note avec malice le patron de Microsoft France.

La tentation de l’hybride

Pourquoi Microsoft plus qu’AWS ? “En 2014 Amazon était beaucoup plus présent dans le monde du cloud” reconnait Christel Heydemann, présidente de Schneider Electric France. “Mais dans le monde industriel nous avions besoin d’un partenaire qui comprenne à la fois le cloud et le monde hybride. C’est très important dans des contextes de raffinerie ou de site de production laitière. Souvent nous hébergeons en local. Et on ne regrette pas le choix de Microsoft, surtout quand on voit le développement s’accélérer”.

Microsoft assure en effet le cloud computing est une activité en fort développement “Nous enregistrons 120.000 nouveaux clients sur Azure au niveau mondial chaque mois, et la croissance annuelle est de 130%” note Vahé Torossian. La mise en service d’un datacenter Azure en France avant la fin de l’année devrait faire croître l’activité à l’échelon national. “cela va nous ouvrir des opportunités pour travailler avec de nouveaux clients” explique Vahé Torossian qui note que la localisation du datacenter, si elle est essentielle, ne fait pas tout. “Avoir un datacenter local sans les labels et les certifications ça ne sert pas a grand chose” dit le président de Microsoft France. Il assure travailler avec l’Anssi sur ce point.

La croissance des cas d’usages de l’Internet des Objets dans le monde de l’industrie (45% du chiffre d’affaires de Schneider Electric) soulève plusieurs questions. Et plusieurs sujets. “40% de la consommation énergétique c’est celle des bâtiments” mentionne Christel Heydemann. L’optimisation via l’IoT est donc une activité en croissance, à condition de veiller à une intégration indolore. “Rajouter des capteurs dans une ligne de production existante et en fonctionnement, c’est un enjeu fort pour nos clients” dit la patronne de Schneider Electric France. Surtout que cette innovation doit prendre en compte différents cycles de vie. “D’un côté nous avons des cycles très courts avec les mises à jour logiciel, et cela doit fonctionner avec des produits industriels dont la durée de vie est de 15 à 20 ans” détaille t-elle.

“Cette menace via la connectivité est réelle”

Passer par le cloud, c’est aussi prendre le risque de changer la stratégie de cyber-sécurité classique des systèmes informatiques industriels. Longtemps ces systèmes étaient physiquement étanches de manière à éviter toute intrusion. Évolution technologique et contraintes financières ont peu à peu périmé cet axiome.

“Cette menace via la connectivité est réelle” relève Christel Heydemann, qui assure néanmoins que Schneider Electric utilise Azure en mode privé. Mais les temps changent. “Quand on a des PC non connectés au réseau qui ne sont pas mis à jour, cela peut créer plus de dégâts que des machines connectées qui elles sont correctement mises à jour” affirme t-elle. Et cela semble fonctionner puisque, anecdote révélatrice, “nous n’avons pas été impactés dans nos infrastructures industrielles par WannaCry” dit Christel Heydemann.

HoloLens entre dans l’entreprise

Schneider Electric a également lancé le développement d’applications basées sur les lunettes de réalité mixte HoloLens de Microsoft. Le groupe veut faciliter les opérations de maintenance industrielles complexes en s’appuyant sur un hologramme et des actions prescriptives. De quoi permettre une meilleure préparation des interventions grâce à une simulation en amont et à distance pour une efficacité et une sécurité accrues une fois sur site.

 

Démonstration d’une action de maintenance sur un produit Schneider Electric avec les lunettes HoloLens.

“Nous avons déjà une activité de simulation et de formation à distance” dit Christel Heydemann, présidente de Schneider Electric France. “Le sujet de la formation et de la transmission du savoir faire est essentiel dans de nombreuses entreprises qui font face au problème de pyramide des ages. Ce type de dispositif permet de transmettre le savoir”. La solution HoloLens est déjà utilisée dans ce contexte là.

“La maintenance assistée permet de gagner en sécurité, sur des opérations comme la mise à la terre des machines. Cela permet aussi de gagner en confiance et en temps. Enfin, nous allons vers de nouveaux usages comme la multi-collaboration à distance avec plusieurs experts” note Etienne Melo, Responsable Projet Expérience client numérique chez Schneider Electric.

Microsoft et Schneider Electric main dans la main sur l'IOT et la réalité mixte

Source : L’article << Microsoft et Schneider Electric main dans la main sur l'IOT et la réalité mixte >> est extrait de ZDNet

Une sélection d'articles qui pourraient vous intéresser ...

rester-informer
Ne manquez plus rien!
Abonnez-vous dès maintenant aux infos de SOSVirus et recevez chaque mois, le meilleur de la sécurité informatique : news, tutos, hacking, alerte ransomware, spam alerte ...

Par | 2017-05-31T20:05:01+00:00 mai 31st, 2017|Actualité|0 commentaire

Laisser un commentaire