Microsoft : Hasta la vista Windows Vista

Sécurité : Fin de partie pour Windows Vista : 5 ans après la fin du support pour les particuliers, Microsoft met aujourd’hui fin au support étendu proposé aux entreprises qui avaient besoin d’un peu de temps pour négocier la transition.

Article mis à jour à 17h

Pour Vista, c’est vraiment la fin de l’histoire. C’est en effet aujourd’hui que s’achève le support étendu pour l’OS de Microsoft, ce qui signifie que même les entreprises ayant souscrit à ces mises à jour supplémentaires n’auront plus accès à ces dernières à partir de ce mardi. Microsoft a posté un message sur son site afin d’alerter les utilisateurs et expliquer les risques associés au fait de persister sur Vista après la fin du support.

 

Le principal risque est lié à la sécurité : en effet, la fin du support signifie la fin des correctifs de sécurité publiés par Microsoft. Les failles détectées sur l’OS après cette date ne seront donc plus corrigées par l’éditeur et les utilisateurs se trouveront donc exposés. Microsoft précise qu’Internet Explorer 9, le navigateur web fourni avec Windows Vista, ne sera pas supporté non plus et que les utilisateurs feraient donc bien de migrer (idem pour Firefox et Chrome).

Seule consolation : l’antivirus Security Essentials continuera de recevoir des signatures de malware pendant quelque temps, sans que Microsoft ne donne la période exacte. Microsoft précise d’ailleurs qu’un antivirus sera de toute façon bien plus efficace sur un système d’exploitation à jour et qu’un OS obsolète reste insuffisant pour faire face aux menaces.

Bien évidemment, la solution proposée par Microsoft est toute trouvée : passez sur Windows 10. Ou au moins sur Windows 7, dont le support étendu s’achèvera en 2020. Mais force est de constater que malgré un succès mitigé lors de sa sortie, Windows Vista fait encore de la résistance au sein des entreprises.

Selon des données compilées par la société américaine SpiceWorks, Windows Vista ne représente que 1% des versions de Windows utilisées dans les entreprises à travers le monde. Mais toujours selon SpiceWorks, la donne change un peu dès lors que l’on se penche sur la pénétration de Vista en entreprise : 9% d’entre elles disposent ainsi d’au moins une machine fonctionnant sous Vista, principalement des sociétés de taille conséquente disposant d’au moins 100 employés. Pour ceux-là, là fin du support étendu pourrait donc avoir des conséquences dramatiques.

Niveau grand public, les derniers chiffres donnaient Vista à 1,1% de parts en février dernier. Âgé désormais de 10 ans, Windows Vista, l’OS commercialisé le 30 janvier 2007, n’a jamais convaincu (Windows XP reste plus populaire, en dépit de son antériorité). Au point de parler de catastrophe industrielle. A noter que Windows 7, dont la popularité est bien plus marquée, est pris en charge jusqu’en janvier 2020.

Microsoft : Hasta la vista Windows Vista

Source : L’article << Microsoft : Hasta la vista Windows Vista >> est extrait de ZDNet

Une sélection d'articles qui pourraient vous intéresser ...

rester-informer
Ne manquez plus rien!
Abonnez-vous dès maintenant aux infos de SOSVirus et recevez chaque mois, le meilleur de la sécurité informatique : news, tutos, hacking, alerte ransomware, spam alerte ...

Par | 2017-04-11T21:53:59+00:00 avril 11th, 2017|Actualité|0 commentaire

Laisser un commentaire