Mt Gox : ouverture du procès au Japon de Mark Karpelès

Juridique : Mark Karpelès comparaît aujourd’hui au Japon dans l’affaire de la disparition des fonds disparus de Mt Gox. Le procès au long cours s’annonce délicat pour le Français, accusé d’avoir détourné des fonds de l’entreprise. Mais l’enquête risque fort de décevoir ceux qui cherchent des réponses.

Marc Karpelès s’est présenté hier pour le premier jour du procès Mt Gox, qui se tient à Tokyo au Japon. L’entrepreneur français est accusé de détournement de fonds et de manipulation des données dans l’affaire Mt Gox, plateforme d’échange Bitcoin ayant annoncé en 2014 la disparition de 800.000 bitcoins appartenant aux clients de Mt Gox. L’affaire était à l’époque plutôt mal passée : plusieurs manifestations avaient eu lieu devant le siège de Mt Gox et l’annonce avait porté un coup sévère au Bitcoin en général, la cryptomonnaie était encore à l’époque bien jeune et nettement moins développée qu’aujourd’hui.

 

Mt Gox étant une société basée à Tokyo, c’est la police japonaise qui s’est chargée de l’enquête et de comprendre ce qu’il s’était passé en 2014 chez Mt Gox. Depuis le début, la société explique avoir été victime d’un vol pur et simple de la part d’une tierce partie. Mais les autorités soupçonnent Karpelès d’avoir détourné des fonds, pour une valeur d’au moins 340 millions de yen (soit environ 3 millions de dollars.)

Cette somme aurait été détournée par Mt Gox afin de financer le rachat d’une entreprise d’impression 3D. L’accusation soutient que cet argent appartenait à un client de Mt Gox, tandis que les avocats de Karpelès soutiennent que les fonds provenaient des fonds propres de Mt Gox et que ces achats faisaient partie du business plan de la société. Le français clame son innocence dans l’affaire et s’est excusé à l’ouverture du procès, conscient que la faillite de Mt Gox avait provoqué « beaucoup de dommages. »

Mais le constat de ce procès, c’est avant tout que l’enquête japonaise sur la débâcle Mt Gox accouche d’une souris. Comme le rapporte Jake Adelstein pour le DailyBeast, les enquêteurs et magistrats chargés de l’affaire semblent assez peu capables de comprendre l’écosystème du Bitcoin et ses ramifications, parfois subtiles. L’affaire se porte donc sur les pratiques et les malversations supposées du fondateur, mais rien ne laisse entendre que la police japonaise n’est parvenue à retrouver la trace des bitcoins ayant disparu en 2014 ni qu’une explication ne sera apportée aux victimes.

Pour autant, cela ne signifie pas que l’entrepreneur français puisse s’en tirer sans y laisser des plumes : les tribunaux japonais affichent un chiffre record de 99% de condamnations.

Mt Gox : ouverture du procès au Japon de Mark Karpelès

Source : L’article << Mt Gox : ouverture du procès au Japon de Mark Karpelès >> est extrait de ZDNet

Du contenu qui pourrait bien vous intéresser !

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles 1 avis, 5,00/5
Loading...
2017-09-18T18:29:13+00:00

Laisser un commentaire