Orange/Huawei : l’accord sur le cloud soulève des interrogations

Business : Selon le Canard enchaîné, une réunion a eu lieu fin décembre à l’Élysée afin d’évoquer le partenariat passé entre le français et le géant chinois sur l’offre de cloud. Cet accord soulève plusieurs questions à l’égard de la souveraineté de l’opérateur, ainsi que de l’avenir de CloudWatt racheté par Orange.

Le cloud souverain est un lointain souvenir. À la fin du mois de février, Orange a ainsi discrètement annoncé un accord avec l’équipementier chinois Huawei sur le cloud Openstack. Repéré par nos confrères du MagIT, l’opérateur s’était alors expliqué sur ce partenariat. Mais selon le Canard Enchaîné, la situation avait déjà attiré l’attention de l’administration française : le canard rapporte ainsi qu’une réunion avait eu lieu afin de discuter rassemblant plusieurs représentants des services de renseignement, mais aussi le secrétaire général de la défense ainsi que des représentants de Bercy. L’objet de cette réunion était officiellement de se pencher sur l’avenir du Cloud souverain, et donc naturellement d’évoquer le rapprochement entre Orange et Huawei.

Orange/Huawei : l’accord sur le cloud soulève des interrogations - 2017 - 2018 

Orange a en effet négocié le rachat de Cloudwatt en 2015, devenant de fait l’acteur principal du cloud souverain en France. Mais le rapprochement avec Huawei interroge : selon Orange en effet, l’acteur chinois viendrait fournir le logiciel et les serveurs pour l’offre Cloud, tandis qu’Orange apporterait de son côté les datacenters ainsi que la connexion au réseau. Dans ce contexte, il est donc légitime de s’inquiéter d’une possible tentative d’espionnage par le géant chinois, fondé par un ancien colonel et jugé très proche de l’armée chinoise.

Orange se veut de son côté rassurant et explique que ce rapprochement avec Huawei concerne uniquement l’offre commerciale internationale. L’opérateur dispose déjà d’une offre de cloud public en IAAS, basée sur Openstack et mise en œuvre par Cloudwatt. Le partenariat avec Huawei concernera donc une autre offre de cloud public, destinée cette fois-ci à l’international, et disposant d’une infrastructure entièrement séparée et qui disposera des équipements et logiciels fournis par l’acteur chinois.

En ligne de mire, il y a en effet des contrats juteux : Orange Business Services avait en effet signé en 2015 un contrat visant à fournir des services cloud aux principaux services de l’état. Le choix d’Orange paraissait naturel, Orange était un acteur français souverain et pouvait donc légitimement prétendre à ce titre au rôle de prestataire cloud favori de la Dinsinc.

Mais ce contrat doit aujourd’hui être renégocié et un partenariat avec Huawei ne vient pas jouer en la faveur d’Orange Business Services. Orange compte sur la stricte séparation des offres, entre une offre purement souveraine via Cloudwatt et une offre internationale avec Huawei, pour conserver son contrat avec l’État.

Retour vers le futur – Cloudwatt et Numergy, les souverains descendent du nuage 

Orange/Huawei : l’accord sur le cloud soulève des interrogations

Source : L’article Orange/Huawei : l’accord sur le cloud soulève des interrogations >> est extrait de ZDNet

Une sélection d'articles qui pourraient vous intéresser ...

Orange/Huawei : l’accord sur le cloud soulève des interrogations - 2017 - 2018
Ne manquez plus rien!
Abonnez-vous dès maintenant aux infos de SOSVirus et recevez chaque mois, le meilleur de la sécurité informatique : news, tutos, hacking, alerte ransomware, spam alerte ...

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles 1 avis, 5,00/5
Loading...
2017-03-19T17:13:16+00:00

Laisser un commentaire