Pourquoi la visibilité est préférable au contrôle dans un univers multi-cloud

Avenir de l’IT : Quel est le premier mot qui vous vient à l’esprit lorsqu’on vous parle de “gestion du cloud computing” ? Pour beaucoup d’individus, la première idée qui vient en tête est généralement le contrôle. Et bien détrompez-vous.

Si vous travaillez dans l’informatique dans le milieu de l’entreprise, il y a des chances pour que le scénario suivant vous semble familier. Vous avez passé la majeure partie de ces dernières années à travailler dur pour bâtir une entreprise dynamique et réactive. Une entreprise qui ne voit pas l’informatique comme le goulet d’étranglement où toutes les idées coûtent un million de dollars et mettent un an à être mises en œuvre.

 

Non seulement vous êtes d’accord avec la stratégie du patron consistant à privilégier le cloud computing, mais vous le conseillez désormais également sur la meilleure approche à suivre. Peut-être avez-vous introduit de nouveaux systèmes basés sur le cloud (qu’ils soient publics ou privés), migré des charges de travail vers le cloud, voire créé un nouveau réseau pour soutenir votre nouvel univers basé sur le cloud.

Si cette description vous rappelle votre entreprise et vous-même, la première chose que vous devez faire est de faire une pause et réfléchir à ce que vous avez accompli. Ce n’est pas simple, je le sais bien. Vous devriez toutefois vous réjouir d’avoir fourni à l’entreprise la capacité à se développer et à se transformer pour pouvoir survivre dans cet univers très concurrentiel. Nous basculons souvent dans la mentalité consistant à parer au plus pressé et à ne pas vraiment réaliser ce qui a été accompli.

Flexibilité et surveillance

Les entreprises qui ont opéré ce changement se heurtent souvent à un nouvel obstacle. Elles ont certes introduit une plus grande flexibilité, mais ont maintenant du mal à surveiller leur département informatique fraîchement transformées. Il peut également y avoir des problèmes avec le déploiement rapide des systèmes entre l’environnement de développement et de tests et l’environnement de production. Ces problèmes peuvent apparaître notamment à cause d’un manque de processus basés sur le cloud, d’orchestration et d’automatisation.

Ce qu’il y avait de bien avant, entre autres, c’est que s’il n’y avait plus d’espace ou de matériel, les gens devaient apprendre à nettoyer et à utiliser ce qu’ils avaient à disposition, parce qu’ils n’avaient pas d’autre choix. Ce n’est pas le cas avec le cloud, où les employés ont souvent l’impression d’avoir des ressources illimitées à portée de clic. L’agilité apportée à l’entreprise s’est accompagnée d’un relâchement du contrôle.

Si vous vous trouvez dans cette situation, il est grand temps de commencer à réfléchir à la gestion. Quel est le premier mot qui vous vient à l’esprit lorsqu’on vous parle de “gestion du cloud computing” ? Pour beaucoup d’individus, la première idée qui vient en tête est généralement le contrôle. Mais au final, je pense que ce n’est pas la bonne approche.

Contrôle et visibilité

L’application de mesures de contrôle strictes signifie que vous commencez à perdre la fluidité que vous vous êtes donné tant de mal à obtenir en premier lieu. Cela démontre également un manque de confiance envers les individus, qu’ils le méritent ou non. Alors le mot par lequel j’aimerais remplacer le contrôle est la visibilité. Il est important d’offrir à votre entreprise une visibilité sur tous ses systèmes en place, où qu’ils se trouvent dans le cloud. Vous pouvez ainsi prédire et avoir conscience de ce qui se passe sans instaurer un surcroît de bureaucratie. L’exercice d’un contrôle trop grand dans une entreprise a donné naissance à l’informatique de l’ombre au départ, tandis que l’apport de la visibilité vous procure un pouvoir énorme.

Un bon moyen d’introduire la visibilité sur votre informatique dans ce nouvel univers multi-cloud (sur site et public) consiste à utiliser une plate-forme de gestion. Il existe quelques outils sur le marché qui le font. Ils se sont perfectionnés en toute discrétion depuis environ trois ans. Je me souviens avoir utilisé certains de ces logiciels il y a quelques années et m’être demandé très franchement quel en était l’intérêt. C’était une solution à un problème qui n’existait pas encore… Je revois aujourd’hui mon jugement.

Pourquoi la visibilité est préférable au contrôle dans un univers multi-cloud

Source : L’article << Pourquoi la visibilité est préférable au contrôle dans un univers multi-cloud >> est extrait de ZDNet

Une sélection d'articles qui pourraient vous intéresser ...

rester-informer
Ne manquez plus rien!
Abonnez-vous dès maintenant aux infos de SOSVirus et recevez chaque mois, le meilleur de la sécurité informatique : news, tutos, hacking, alerte ransomware, spam alerte ...

By | 2017-04-01T05:34:12+00:00 avril 1st, 2017|Actualité|0 Comments

Leave A Comment