PSA fait tester ses voitures autonomes à monsieur tout le monde, Sébastien Loeb déprime

Technologie : Le groupe français veut créer de la confiance sur un concept appétissant mais qui soulève encore de l’appréhension. Il convoque les conducteurs de tout les jours et le quintuple champion du monde WRC pour essayer des voitures autonomes qui seront très prochainement commercialisées.

La voiture autonome, c’est maintenant. Le groupe français PSA lance un programme de test de ses voitures autonomes au grand public. L’idée : permettre à des conducteurs lambda d’essayer ces voitures qui conduisent seules. Les premières sessions de test se sont déroulées cette semaine. Pour l’heure les tests sont réalisés uniquement sur autoroute. “En accord avec la règlementation, le conducteur reste au contrôle du véhicule et peut reprendre le volant à tout moment” explique PSA, qui assure que les prototypes du groupe “ont déjà parcouru près de 100.000 kilomètres à fin 2016.”

PSA fait tester ses voitures autonomes à monsieur tout le monde, Sébastien Loeb déprime - 2017 - 2018

Oui Sébastien, tes talents de pilote viennent d’être disruptés par la transformation digitale. L’heure de la reconversion est venue. (Source : PSA)

Le système automatique, nommé Automated Driving, gère la vitesse et la prise de virage de la voiture en se conformant aux limitations de vitesse. Mais le système ne gère pas uniquement les péripéties routières. Il s’assure de l’attention et de l’état de fatigue du conducteur (à tout le moins la personne assise face au volant). “90% des accidents sont dus à des erreurs humaines” assure PSA jugeant par là même que la voiture autonome assure plus de sécurité”.

“Les démonstrateurs testés par les automobilistes sont équipés de fonctions de niveau 3 ‘eyes off’ et 4 ‘mind off'”, assure PSA. précise le groupe automobile. Le niveau 3 signifie que le conducteur n’a pas besoin de regarder la route, le niveau 4 qu’il peut se concentrer sur autre chose que la conduite quand la voiture autonome agit par elle même. “Ces véhicules préfigurent la voiture complètement autonome disponible après 2020” mentionne PSA.

Ceinture ultra-sons et une ceinture de caméras

“On prend facilement confiance, la voiture prend les initiatives de doubler, de se rabattre. On a rien à faire… à part regarder ce qui se passe” assure d’un ton légèrement dépité Sébastien Loeb, convié par PSA a essayer le véhicule autonome. Pour un quintuple champion du monde WRC, difficile de se montrer enthousiaste à l’idée de se voir privé de volant.

Sous le capot, on trouve “ceinture ultra-sons et une ceinture de caméras” (sur la carrosserie) pour assurer une première couverture 360 degrés. Des radars assurent une deuxième couverture avec une portée de 50 mètres. A l’avant du véhicule, radars, caméras et lasers couvrent une distance de 200 mètres. C’est une cartographie haute définition qui assure “un positionnement GPS précis du véhicule.”

Cette série de test fait partie du programme AVA – Autonomous Vehicle for All – programme destiné à mener à la délégation totale de la conduite à la voiture. Une réalité qui devrait voir le jour vers 2020.

Feuille de route jusqu’en 2020

PSA mentionne que certaines technologies connectées sont déjà intégrées dans certaines voitures déjà commercialisées par le groupe, comme les fonctions “Alerte de risque de collision” et “Freinage automatique d’urgence” qui préviennent le conducteur quand il est proche d’un obstacle et freinent automatiquement le véhicule après l’alerte en cas de besoin.

Entre 2018 et 2020, des fonctions automatisées appelées “hands off” seront disponibles explique la marque. “Sur voies rapides, vous pourrez laisser le véhicule ajuster lui-même sa vitesse et assurer le maintien dans sa voie. Sur votre accord le dépassement s’effectuera automatiquement”.

“Après 2020, des fonctions assurant une automatisation avancée (niveau “eyes off”) seront disponibles. En cas de trafic chargé, votre véhicule assurera entièrement la conduite. Vous pourrez vous consacrer à d’autres activités en toute sécurité, tout en étant en mesure de reprendre le volant si besoin”. Autre fonctionnalité qui devrait être présente : les manœuvres de stationnement seront entièrement automatisées depuis un smartphone.

Le programme AVA est déployé sur les marques Peugeot, Citroën et DS.

  • Voiture autonome : Bosch et Nvidia s’allient sur l’Intelligence Artificielle
  • Voiture autonome : Intel s’offre Mobileye pour plus de 15 milliards de dollars
    [MAJ]
  • Voiture autonome : Ford investit 1 milliard de dollars dans Argo AI
  • CES 2017 : VR, processeurs Kaby Lake, voiture autonome, 5G ; Intel sur le pont
  • Uber : les voitures autonomes reprennent la route

PSA fait tester ses voitures autonomes à monsieur tout le monde, Sébastien Loeb déprime

Source : L’article PSA fait tester ses voitures autonomes à monsieur tout le monde, Sébastien Loeb déprime >> est extrait de ZDNet

Une sélection d'articles qui pourraient vous intéresser ...

PSA fait tester ses voitures autonomes à monsieur tout le monde, Sébastien Loeb déprime - 2017 - 2018
Ne manquez plus rien!
Abonnez-vous dès maintenant aux infos de SOSVirus et recevez chaque mois, le meilleur de la sécurité informatique : news, tutos, hacking, alerte ransomware, spam alerte ...

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles 1 avis, 5,00/5
Loading...
2017-09-18T18:29:43+00:00

Laisser un commentaire