Que va faire Adblock Plus de Flattr ?

Business : Eyeo annonce le rachat du projet Flattr, initié par Peter Sunde l’un des trois fondateurs de Piratebay. Eyeo avait déjà initié un partenariat avec Flattr, mais a annoncé via un post de blog le rachat complet de la société pour un montant non divulgué.

La boucle est bouclée pour Flattr, finalement racheté par Eyeo l’éditeur d’Adblock Plus. Le projet Flattr avait initialement été lancé par Peter Sunde, l’un des trois fondateurs de Piratebay qui cherchait alors à développer un nouveau modèle de financement du web. Le principe de Flattr repose sur celui des microdons : l’utilisateur alloue chaque mois une somme à son portefeuille. Un bouton est ensuite proposé sur les différentes pages qu’il visite et qui supportent le système Flattr.

Chaque fois que l’utilisateur clique, le système enregistre sa volonté de soutenir le site en question. À la fin du mois, la somme allouée est divisée en parts égales entre les différents sites que l’utilisateur a souhaité soutenir.

 

Eyeo avait déjà annoncé un partenariat avec Flattr en mai 2016. Le projet initial devait permettre la mise en place d’un nouveau service baptisé Flattr Plus et destinée à automatiser le système de base de Flattr en éliminant la nécessité de cliquer pour se baser sur une approche entièrement basée sur l’étude des habitudes de navigation de l’utilisateur.

Eyeo a donc finalement choisi de racheter entièrement la société Flattr pour un montant qui n’a pas été révélé. « Depuis que nous avons annoncé notre partenariat au cours de l’année 2016, nous avons découvert que nous partagions les mêmes valeurs et les mêmes principes. En conséquence, nous avons conclu qu’il était plus raisonnable d’éliminer les barrières inhérentes au fait de travailler dans deux équipes séparées et de fusionner les deux entreprises au sein d’une seule entité » expliquent dans un post de blog les responsables d’Eyeo.

L’intégration de Flattr au sein d’Eyeo permettra à l’éditeur d’Adblock Plus de récupérer les commissions prélevées par Flattr sur les microdons générés par sa plateforme. À terme, on imagine assez facilement les intégrations possibles entre les deux entités, Adblock fonctionnant déjà sur le principe de liste blanche qui consiste à faire payer les éditeurs de presse en ligne qui souhaitent afficher leurs publicités auprès des utilisateurs de l’extension Adblock Plus. La société présente depuis longtemps sa solution comme plus élaborée qu’un adblocker classique et entend réfléchir à de nouveaux moyens de financer la création sur le web.

On pourra s’attrister de voir un projet intéressant tel que Flattr rejoindre l’éditeur allemand d’Adblock Plus. Celui-ci est largement critiqué par les acteurs web, qui considèrent qu’Adblock Plus fonctionne sur le principe du rançonnage des éditeurs. Flattr avait une approche nettement moins polémique, mais le projet de Peter Sunde avait peiné à trouver son public et à s’imposer sur le web comme un incontournable.

Peut-être que l’acquisition de la société par Eyeo lui permettra de renouer avec la popularité qui lui faisait tant défaut, mais on est en droit de s’inquiéter de la nouvelle direction que ne manquera pas d’imposer Eyeo. L’éditeur allemand entend néanmoins rassurer les utilisateurs et précise dans son post de blog que l’équipe à l’origine de Flattr reste inchangée et que le fondateur Peter Sunde continuera d’assurer un rôle de conseiller à l’égard du projet.

Que va faire Adblock Plus de Flattr ?

Source : L’article << Que va faire Adblock Plus de Flattr ? >> est extrait de ZDNet

Une sélection d'articles qui pourraient vous intéresser ...

rester-informer
Ne manquez plus rien!
Abonnez-vous dès maintenant aux infos de SOSVirus et recevez chaque mois, le meilleur de la sécurité informatique : news, tutos, hacking, alerte ransomware, spam alerte ...

Par | 2017-04-06T14:43:01+00:00 avril 6th, 2017|Actualité|0 commentaire

Laisser un commentaire