Raspberry Pi : 12,5 millions d’unités vendues, plus que le Commodore 64. Vraiment ?

Business : Un chiffre qui marque le succès du nano ordinateur, initialement promis à une audience bien moins large. Mais le chiffre mérite d’être remis en perspective.

La fondation Raspberry a de quoi pavoiser : avec 12,5 millions d’unités vendues, le nano ordinateur britannique affirme voler au Commodore 64 la troisième place du podium des ordinateurs les plus vendus au monde. Enfin, c’est comme toujours une question de point de vue : la fondation a ainsi annoncé avoir écoulé 12,5 millions de Rapsberry Pi, tous modèles confondus. Le créateur du projet Eben Upton, dans des propos rapportés par le magazine The MagPi, explique ainsi que le Raspberry Pi a donc détrôné le Commodore 64 de sa troisième place des machines les plus vendues, derrière le Mac et le PC.

Bien évidemment, les catégories sont ici bien larges et les chiffres méritent d’être mis en perspective. Prenons d’une part les ventes de Commodore 64, qui sont loin de faire consensus : selon les chiffres publiés par la société, tirés de ses résultats publiés en 1993, Commodore aurait vendu 17 millions d’unités. Un chiffre remis en question par le chercheur Michael Steil : via une analyse des numéros de série des différentes machines, celui-ci estime que le nombre de Commodore 64 vendus s’élèverait plutôt à 12,5 millions. Un chiffre qui ne prend en compte que les modèles Commodore 64 et qui écarte le Commodore 128, dernière évolution de l’architecture du commodore 64. Celui-ci est généralement vu comme un échec commercial, mais ses ventes sont estimées à 5,7 millions.

 

L’indétrônable Commodore 64 (Crédit photo : Bill Bertram)

Si l’on s’en tient donc uniquement au commodore 64, on peut donc estimer les ventes de ce modèle entre 12,5 millions et 17 millions. Le chiffre de 12,5 millions représente donc la fourchette basse pour les ventes de Commodore 64.

Du côté Raspberry, la fondation parvient certes à atteindre ce chiffre magique de 12,5 millions de ventes, mais le fait en agrégeant toutes les déclinaisons du nano ordinateur sorti depuis maintenant 5 ans, soit huit modèles différents. Comme l’illustre un diagramme publié par le magazine MagPi en complément de l’article, les 12,5 millions d’unités sont composés de 30% de Raspberry Pi 3B, 23% de Raspberry Pi 2B, 23% de Raspberry Pi B et 15% de Raspberry Pi B+. Les autres modèles tels que le Raspberry Pi Zero et le tout récent Zero W se partagent le reste des ventes.

 

Le Raspberry a-t-il donc détrôné le Commodore 64 ? Il est difficile de comparer des ordres de grandeur qui ne sont pas comparables. On devrait probablement, dans un souci d’équité, comparer les ventes de Raspberry à celles du Commodore 64 et du Commodore 128, puisque la fondation ne se prive pas d’agréger les ventes de ses différents modèles.

Ce qui reste néanmoins très clair, c’est que le Raspberry pi reste un franc succès : lancé à l’origine à des fins purement éducatives, le Raspberry Pi était un projet expérimental et devait être produit à hauteur de quelques milliers d’exemplaires tout au plus. Mais le succès grandissant rencontré par cet ordinateur de la taille d’une carte bleue a en réalité ouvert un véritable nouveau marché, dans lequel se sont engouffrés de nombreux constructeurs tels qu’Intel.

Si le Raspberry est loin d’égaler les ventes de Mac ou de PC, la machine reste aujourd’hui un franc succès auprès des utilisateurs : les nouveaux modèles tels que le Raspberry Zero W souffrent d’ailleurs fréquemment de ruptures de stock, obligeant les amateurs à attendre.

Raspberry Pi : 12,5 millions d’unités vendues, plus que le Commodore 64. Vraiment ?

Source : L’article << Raspberry Pi : 12,5 millions d’unités vendues, plus que le Commodore 64. Vraiment ? >> est extrait de ZDNet

Une sélection d'articles qui pourraient vous intéresser ...

rester-informer
Ne manquez plus rien!
Abonnez-vous dès maintenant aux infos de SOSVirus et recevez chaque mois, le meilleur de la sécurité informatique : news, tutos, hacking, alerte ransomware, spam alerte ...

Par | 2017-03-23T23:03:14+00:00 mars 23rd, 2017|Actualité|0 commentaire

Laisser un commentaire