Renault reprend la R&D d'Intel à Sophia Antipolis

Business : Le constructeur automobile entend s’appuyer sur l’expertises des ingénieurs du fondeur en matière de solutions de connectivité embarquée.

Il y a un an, Intel annonçait sa volonté d’engager un important plan social conduisant à la suppression de 12.000 postes, soit 11% de ses effectifs afin d’économiser 1,4 milliard de dollars. La France n’a pas été épargnée puisque la direction a annoncé la fermeture à terme de cinq centres de R&D (sur un total de 7) débouchant sur la suppression de 750 emplois, soit quasiment les trois quarts des effectifs français du groupe. Seuls les centres de Saclay dédié au calcul à haute performance et celui à Bruyères-le-Châtel (big data) seront maintenus.

Bonne nouvelle néanmoins, les deux centres à Sophia Antipolis et Toulouse qui fournissent des modems 4G dédiés aux smartphones, devraient être repris par Renault. Le constructeur automobile entend s’appuyer sur l’expertises des ingénieurs du fondeur en matière de solutions de connectivité embarquée, domaine stratégique pour le secteur. Selon les Echos, 400 salariés seraient repris sur 500.

“C’est un vrai événement. Nous étions en lien depuis des mois avec les équipes d’Intel, nous les connaissons bien désormais, et nous sommes ravis d’intégrer des compétences aussi élevées”, commente au quotidien Thierry Bolloré, le numéro deux de Renault.

“Leur expertise sera clef dans les domaines de la connectivité automobile et le développement de la voiture autonome, que ce soit en termes de fiabilité, de sécurité ou d’expérience client”, ajoute-t-il. “Le logiciel représente aujourd’hui 15 à 25 % de la valeur d’une voiture, et ce sera plus de 50% après 2020. Il faut maîtriser cet univers en interne”. 

C’est une bonne nouvelle pour l’emploi dans les nouvelles technologies dans le sud de la France. La région a été particulièrement impacté par les difficultés des fondeurs, en 2012, Texas Instruments annonçait un massif plan social et la fermeture début de son site de Villeneuve-Loubet (Alpes-Maritimes) implanté il y a 50 ans de cela. Au total, le fondeur a supprimé 517 emplois sur 609.

 

Renault reprend la R&D d'Intel à Sophia Antipolis

Source : L’article << Renault reprend la R&D d'Intel à Sophia Antipolis >> est extrait de ZDNet

Du contenu qui pourrait bien vous intéresser !

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles 1 avis, 5,00/5
Loading...
2017-09-18T18:29:26+00:00

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.