Saint Valentin et réseaux sociaux : 8 conseils pour votre couple

saint valentinVous êtes tous les deux accrocs à votre smartphone et aux réseaux sociaux ? Mais Facebook est-il vraiment l’allié de votre couple ? En amour comme ailleurs, la maîtrise des réseaux sociaux est essentielle. Il en va de la survie de votre ménage ! Voici 8 conseils pour devenir des experts :

Freinez les notifications Facebook

Vous venez de vous rencontrer, vous vivez les premiers instants de bonheur de votre couple. Ce n’est pas une raison pour la(le) submerger de messages et de notifications sur Facebook ! La vidéo d’un petit chaton qui fait mumuse, et hop, vous mentionnez votre moitié en commentaire. Deux pandas amoureux, et c’est reparti. Il (elle) en aura vite assez…

Acceptez belle-maman en ami

Belle-maman vous a demandé en ami sur Facebook. Que faire ? Pour ne pas la vexer, acceptez. Dans la fenêtre de discussion du réseau social, vous avez toujours la possibilité de masquer votre disponibilité aux personnes de votre choix…

Discutez sur Messenger

Vous dans la cuisine, votre moitié dans le salon, le smartphone en main, vous discutez et vous vous envoyez des mots doux sur Messenger. Et si vous vous parliez de vive voix au lieu de tout raconter à Mark Zuckerberg ?

Évitez d’annoncer votre mariage sur vos réseaux sociaux

Facebook ou Twitter ne doivent pas être les premiers à apprendre la nouvelle de votre mariage. Vos proches seraient très certainement vexés d’être tenus au courant après cet ami Facebook à qui vous n’avez plus parler depuis votre classe préparatoire.

Gérez la publication de vos photos

Poster les clichés de votre lune de miel sur Facebook n’est pas anodin. En plus de créer de la jalousie chez vos amis, vous offrez -sans forcément le vouloir- au réseau social des données précieuses. Votre  visage, tout comme vos empreintes digitales, sont des données biométriques qui permettent de vous identifier. Ces données sont exploitées par Facebook, notamment pour perfectionner son système de reconnaissance faciale, qui peut notamment être utilisé dans les aéroports par exemple.

Vous n’êtes pas d’accord ? Vous avez le droit ! La loi de 1978 sur la protection des données personnelles et l’article 9 du Code Civil protègent la vie privée et le droit à l’image : l’utilisation de vos  données doit donc faire l’objet de votre consentement. Mais, en signant les conditions générales de Facebook lorsque vous vous inscrivez, vous avez accepté que vos informations soient stockées sur des serveurs aux Etats-Unis. À moins de faire appel à la CNIL (et d’y mettre de l’argent pour entamer les procédures), il est probable que le monde entier soit en mesure de vous reconnaître dans la rue après la publication de cette photo de vous grimaçant sur un fond de décor paradisiaque.

Surveillez les droits d’auteur d’Instagram

Vous souhaitez que votre photo de mariage digne des plus beaux shooting de noces soit propriété d’Instagram ou éventuellement d’autres entreprises ? Non ? Alors vous devriez revoir les conditions générales du réseau social dédié à la création ! Chez Instagram, vous restez propriétaire des droits d’auteur des photos et vidéos que vous postez sur le site mais si vous allez jusqu’au bout des clauses, vous lirez alors ceci : « Vous accordez par la présente à Instagram une licence non exclusive, entièrement payée, libre de droits, transférable, sous licenciable et mondiale pour l’utilisation du Contenu que vous publiez sur le Service ou par son intermédiaire… ».  En d’autres termes, rien ne garantit que votre photo reste votre propriété. Finalement, ce cliché de vous en train de siroter du champagne à même la bouteille, la cravate légèrement desserrée, resterait bien dans vos albums !

Stoppez les identifications gênantes

Vos amis sont très sympas, c’est bien pour ça qu’ils sont vos amis. Mais comme en amour, en amitié, il y a des hauts et des bas. Comme cette fois où cette amie de longue date a cru bon de poster une photo de vous adolescent. Le look 70’s, les pattes d’éléphant, la chemise à carreaux de très bon goût, vous auriez préféré oublier ça mais, cerise sur le gâteau, tout le monde est au courant désormais. Vous pouvez remédier à ça : dans les paramètres de votre compte Facebook, rendez-vous dans la rubrique « Journal et identification ». Là vous pourrez décider de qui pourra publier sur votre mur ou vous identifier sur une publication. Des photos compromettantes, vous en avez encore (si, si), alors prenez vos précautions.

Consultez Facebook lors d’un rencard

Et si vous n’avez pas encore de Valentin(e), n’oubliez pas qu’aller sur son smartphone pour consulter ses réseaux sociaux pendant un rencard, c’est un très mauvais point pour vous. Alors ayez confiance en votre regard de braise et éteignez votre téléphone !

Une sélection d'articles qui pourraient vous intéresser ...

rester-informer
Ne manquez plus rien!
Abonnez-vous dès maintenant aux infos de SOSVirus et recevez chaque mois, le meilleur de la sécurité informatique : news, tutos, hacking, alerte ransomware, spam alerte ...

By | 2017-03-19T13:12:11+00:00 mars 19th, 2017|Actualité|0 Comments

Leave A Comment