Tails 3.0 : une refonte majeure pour ne pas laisser de trace sur le web

Sécurité : Au menu, “une expérience de démarrage et d’extinction complètement nouvelle” et “des améliorations en profondeur de la sécurité” sans compter des mises à jour des logiciels embarqués. Plusieurs failles de sécurité sont également patchées par cette nouvelle version.

Il s’agit de la première version de l’OS basée sur Debian 9, la nouvelle version prévue pour le 17 juin. Au menu, “une expérience de démarrage et d’extinction complètement nouvelle” assurent les promoteurs de l’outil, “des améliorations en profondeur de la sécurité” sans compter des mises à jour des logiciels embarqués. Plusieurs failles de sécurité sont également patchées par cette nouvelle version, donc la mise à jour est impérative pour les utilisateurs des versions précédentes.

Tails 3.0 : une refonte majeure pour ne pas laisser de trace sur le web - 2017 - 2018 

Dans le détail, Tails Greeter, l’application de configuration au démarrage a été simplifiée, et mieux sécurisée. Le bureau GNOME a lui aussi été remanié. Coté sécurité, Tails 3.0 ne fonctionne que sur les ordinateurs 64 bits. Fini la version 32 bits. “Abandonner le support de matériel, même si cela concerne une petite portion des personnes utilisant Tails, est toujours une décision difficile à prendre mais être seulement en 64 bits apporte d’importants bénéfices de sécurité et de fiabilité”. La protection contre plusieurs types de failles de sécurité est cité en exemple.

“Préserver votre vie privée et votre anonymat”

La nouvelle mouture contient nativement des mises à jour de briques dont KeePassX, LibreOffice, Inkscape, Audacity ou encore Enigmail. A noter que la mise à jour est nécessairement à réaliser à la mano. “Tout le monde doit faire une mise à jour manuelle” assure le site de Tails, qui appelle par ailleurs à contribution.

Tails se défini comme est un système “dont le but est de préserver votre vie privée et votre anonymat”. Il permet d’utiliser Internet de manière anonyme et de contourner la censure “quasiment partout où vous allez et sur n’importe quel ordinateur”. Tails ne laisse donc aucune trace de votre activité en ligne. Il est destiné à être utilisé depuis un DVD, une clef USB ou une carte SD indépendamment du système installé sur l’ordinateur. C’est un logiciel libre. A noter enfin que Tails dépend du réseau d’anonymisation de Tor pour faire fonctionner ses outils d’anonymisation.

Tails 3.0 : une refonte majeure pour ne pas laisser de trace sur le web

Source : L’article Tails 3.0 : une refonte majeure pour ne pas laisser de trace sur le web >> est extrait de ZDNet

Une sélection d'articles qui pourraient vous intéresser ...

Tails 3.0 : une refonte majeure pour ne pas laisser de trace sur le web - 2017 - 2018
Ne manquez plus rien!
Abonnez-vous dès maintenant aux infos de SOSVirus et recevez chaque mois, le meilleur de la sécurité informatique : news, tutos, hacking, alerte ransomware, spam alerte ...

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles 1 avis, 5,00/5
Loading...
2017-09-18T18:29:21+00:00

Laisser un commentaire