Uber bouté hors d'Italie

Juridique : La justice transalpine estime que le service de VTC exerce une concurrence illégale sur les taxis. Le géant américain fait évidemment appel.

Alors qu’en France, le conflit entre Uber et taxis ne cesse de prendre de l’ampleur, en Italie, la justice a opté pour la voie radicale. Suite à une plainte d’associations de taxis, Uber est tout simplement interdit d’exercer sur le territoire italien pour cause de “concurrence déloyale “.

 

Le jugement du tribunal de Rome est assorti d’une astreinte de 10.000 euros par jour de retard à compter du 10e jour suivant sa publication. Uber a évidemment indiqué qu’elle allait faire appel de la décision, appel qui est suspensif.

Pour le géant américain, la justice italienne se trompe d’époque : “Le gouvernement italien ne peut plus perdre de temps et doit désormais décider s’il veut rester ancré dans le passé ou s’il veut permettre aux Italiens de bénéficier des nouvelles technologies”.

C’est une nouvelle défaite pour Uber en dehors des Etats-Unis. En 2015, c’est la ville de Milan qui interdisait ses services de transport Uber-Pop, qui met en relation des clients avec des chauffeurs non professionnels, interdiction appliquée également en France. La plateforme va également se retirer “provisoirement” du Danemark à partir du 18 avril où une nouvelle réglementation rend son activité en pratique impossible.

Uber bouté hors d'Italie

Source : L’article << Uber bouté hors d'Italie >> est extrait de ZDNet

Du contenu qui pourrait bien vous intéresser !

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles 1 avis, 5,00/5
Loading...
2017-09-18T18:29:40+00:00

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.