Uber resserre ses pertes malgré une gouvernance dans le flou

Internet : L’entreprise devrait cependant perdre quelques deux milliards de dollars cette année pour continuer à opérer. La société est encore à la recherche d’un nouveau directeur général et d’un directeur financier.

Uber va mieux ! Financièrement s’entend. Ce n’est pas encore la grande forme, mais les pertes se réduisent et le spécialiste du VTC assure transporter 16% de passagers en plus que le trimestre précédent, et 150% de plus que l’an passé. Cette croissance s’effectue en premier lieu dans les pays tels que la Russie, où l’entreprise est récemment parvenue à un accord avec son rival Yandex.

Uber resserre ses pertes malgré une gouvernance dans le flou Internet mobile, Internet 

Le chiffre d’affaires trimestriel, reflétant la politique d’augmentation de la marge prise sur les trajets, passe de 1,50 milliard de dollars à 1,75 milliard de dollars d’un trimestre sur l’autre.

La société californienne déclare avoir perdu 645 millions de dollars au deuxième trimestre, soit 9% de moins que la perte de 708 millions de dollars du premier trimestre, et moins de 35% par rapport au quatrième trimestre 2016. L’an passé, Uber a brûlé 3 milliards de dollars pour continuer à opérer à l’échelle mondiale. Cette année, ce sont deux nouveaux milliards de dollars qui pourraient passer à la trappe.

Pas de date pour la rentabilité

Depuis 2010 Uber a levé plus de 15 milliards de dollars, un montant qui lui permet encore à ce jour de supporter des pertes trimestrielles conséquentes. L’entreprise affirme posséder encore 6,6 milliards de dollars en cash.

Et Uber se refuse à communiquer sur une date à laquelle l’entreprise pourrait devenir rentable affirme Reuters, reprenant une information de l’agence Axios. Certains investisseurs commencent à regarder la valorisation de la société (68 milliards de dollars) avec scepticisme. 4 d’entre eux cette semaine ont indiqués avoir diminué la valeur de leurs actions jusqu’à 15%.

La société doit faire face à de nombreuses affaires qui ternissent son image, et à de nombreux départs, le plus signifiant ces derniers mois étant la démission forcée de Travis Kalanick, le fondateur, en juin. La société est encore à la recherche d’un nouveau directeur général (Les noms de Meg Whitman (HPE) et Jeff Immelt (ex General Electric) ont été avancés dans le courant de l’été) et d’un directeur financier. Une situation très inhabituelle pour une entreprise de cette taille.

L’entreprise utilise des méthodes décriées, parfois illégales, mais novatrice en matière d’analyse de données. De l’IA pour déterminer le montant d’un trajet, ou du suivi d’utilisateur sans leur consentement font ou ont fait partie des pratiques de la société.

Uber resserre ses pertes malgré une gouvernance dans le flou

Source : L’article << Uber resserre ses pertes malgré une gouvernance dans le flou >> est extrait de ZDNet

Du contenu qui pourrait bien vous intéresser !

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles 1 avis, 5,00/5
Loading...

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées et réaliser des statistiques de visites. Ok