Unlimited Operations – Findikoglu, le pirate aux 55 millions de dollars détournés bientôt jugé

Unlimited Operations – La justice américaine doit juger le pirate turc Ercan Findikoglu, l’auteur du détournement de millions de dollars via la manipulation de cartes bancaires.

Unlimited Operations – Pendant plusieurs années, le pirate informatique Findikoglu, un Turc de 35 ans, s’est amusé avec les autorités de dizaines de pays de part le monde. Il faut dire aussi que ce pirate est l’auteur d’un vol loin d’être négligeable en février 2011. A quelques pas de Noël, Findikoglu et plusieurs comparses se sont jetés sur 15 000 distributeurs de billets dans 18 villes différents afin de retirer du cash via des cartes bancaires générées via une faille. En décembre 2013, il sera arrêté en Allemagne. Depuis juin 2015, les États-Unis l’ont enfermé dans une prison fédérale. Son jugement définitif peu débuter. L’avocat de Findikoglu décrit les actes de son client en mode « causette » : une enfance troublée, un père violent et une mère malade. Une ambiance « Les misérables » qui a entraîné le jeune homme dans les cyber cafés, puis à utiliser ses compétences informatiques pour l’armée turque avant de se livrer à des actes illégaux.

Unlimited Operations

En février 2011, en piratant un système de carte bancaire prépayée, Findikoglu était en mesure d’éliminer les limites de paiement des cartes en question. Dans une attaque très coordonnée, 5 000 mules, des personnes payées pour retirer l’argent liquide de 15 000 distributeurs de billets via les cartes bancaires manipulées, ont agit dans 20 pays et volé 18 millions de dollars 2 heures. L’argent a ensuite été réparti entre les chefs du réseau basés en Turquie, Roumanie et Ukraine. Un piratage baptisé “Unlimited Operations”.

Mégalomane et se pensant intouchable, Findikoglu va s’amuser à faire des selfies, allongés sur des billets de banque. Pour vous donner une idée du personnage, en 2008, le pirate avait lancé un sac de billets de banque sur le balcon de ses parents. Pressé d’aller faire la fête, il va appeler sa mère pour lui dire qu’il viendrait rechercher son « bien », le lendemain. Dans le sac, 400 000 dollars.

D’autres pirates de cette opération sont actuellement toujours recherchés, comme Evgeniy Mikhailovich Bogachev. Une prime de 3 millions $ est proposée par le FBI pour l’arrêter.

Une sélection d'articles qui pourraient vous intéresser ...

rester-informer
Ne manquez plus rien!
Abonnez-vous dès maintenant aux infos de SOSVirus et recevez chaque mois, le meilleur de la sécurité informatique : news, tutos, hacking, alerte ransomware, spam alerte ...

By | 2017-03-19T13:00:10+00:00 février 10th, 2017|Actualité|0 Comments

Leave A Comment