Vers la fin du clavier français en AZERTY ? Non, pas vraiment [MAJ]

Technologie : Mis à jour à 17h – L’Agence de normalisation présente ses premières propositions et invite les internautes à donner leurs avis sur le sujet. Mais quelle que soit la décision, elle n’aura rien de contraignante et il ne s’agit de remplacer l’un par l’autre.

Article mis à jour à 17h

Le bon vieux clavier français AZERTY connaît-il ses dernières heures ? Rappelons que début d’année 2016, le ministère de la Culture avait chargé l’Afnor, l’agence française de normalisation, de se pencher sur l’élaboration d’une nouvelle norme pour les claviers français. Celle-ci devait prendre en compte la spécificité du français et permettre un accès rapide aux accents et autres caractères spéciaux communs dans notre orthographe. 

Vers la fin du clavier français en AZERTY ? Non, pas vraiment [MAJ] - 2017 - 2018 

Vers la fin du clavier français en AZERTY ? Non, pas vraiment [MAJ] - 2017 - 2018 

Exclusivement utilisé en France et en Belgique, le clavier AZERTY montre ses limites notamment en matière d’accents. “Ces limitations matérielles ont même conduit certains de nos concitoyens à penser que l’on ne devait pas accentuer les majuscules, confortés, même, par certains services de l’État qui jusqu’à encore récemment renseignaient les bases administratives françaises en majuscules et sans aucun accent” ajoutait à ce sujet la Délégation générale à la Langue Française et aux langues de France.   

L’Afnor présente donc aujourd’hui deux dispositions de clavier dans ses documents : l’un est une version améliorée et réadaptée de la disposition azerty, la plus commune en France, tandis que l’autre est une version revue et corrigée de la disposition BEPO. 

Dans un communiqué, l’Afnor invite donc les utilisateurs intéressés à se pencher sur les propositions afin de donner leur avis sur celles-ci. Le délai pour les commentaires court jusqu’au 9 juillet, puis une réunion officielle sera organisée à Paris le 12 juillet afin de dépouiller les différentes suggestions. 

Une version finale de la proposition sera publiée en septembre mais quel que soit le résultat, elle ne sera pas contraignante pour les fabricants de claviers, la plupart étrangers. Les constructeurs pourront choisir de l’adopter afin de proposer des dispositions de clavier mieux adaptes aux utilisateurs français, ce qui pourra constituer un élément marketing, ou pas. Deux types de clavier pourront donc coexister en France, l’AZERTY classique/amélioré et le nouveau. De quoi générer une certaine confusion mais il ne s’agit pas de remplacer l’un par l’autre. 

Le vœu du Ministère de la Culture est de parvenir à établir un référentiel clair sur lequel les constructeurs pourront- simplement s’aligner afin d’harmoniser les claviers vendus en France. Rien de contraignant encore une fois, mais celle-ci pourra ainsi être exigée par certains clients et pourra éventuellement permettre une adoption plus large par effet boule de neige. 

Reste que cette volonté a été comprise comme une volonté de remplacer peu ou prou les claviers AZERTY par une autre approche, provoquant une réaction assez glaciale (il suffit de lire les commentaires liés à nos articles sur le sujets), étant donné les habitudes prises depuis un demi-siècle.

L’an passé, le ministère de la Culture tenait à rassurer.  “Il n’est pas question évidemment de changer le clavier AZERTY, mais simplement d’améliorer quelques fonctionnalités. Il y a des travaux qui ont été engagés, ils l’ont été également au Canada, en Belgique, dans un certain nombre de pays francophones, pour combler un certain nombre de lacunes sur les claviers AZERTY”.

Il s’agit donc d’étudier “de quelle manière on pourrait améliorer les fonctionnalités des claviers existants pour permettre directement d’accéder à ces typographies qui nous permettraient d’écrire correctement le français”. Pas de révolution donc pour nos chers claviers mais une petite mise à jour bienvenue… 

D’ailleurs, un peu alarmée par la tournure des événements, l’Afnor indique ce matin : “L’enquête publique n’a pour objectif de choir entre AZERTY et BEPO mais bien de les améliorer tous les deux”. 

Vers la fin du clavier français en AZERTY ? Non, pas vraiment
[MAJ]

Source : L’article Vers la fin du clavier français en AZERTY ? Non, pas vraiment [MAJ] >> est extrait de ZDNet

Une sélection d'articles qui pourraient vous intéresser ...

Vers la fin du clavier français en AZERTY ? Non, pas vraiment [MAJ] - 2017 - 2018
Ne manquez plus rien!
Abonnez-vous dès maintenant aux infos de SOSVirus et recevez chaque mois, le meilleur de la sécurité informatique : news, tutos, hacking, alerte ransomware, spam alerte ...

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles 1 avis, 5,00/5
Loading...
2017-09-18T18:29:22+00:00

Laisser un commentaire