WannaCry provoque l'arrêt d’une usine Honda au Japon

Sécurité : Un mois après l’apparition de WannaCry, des entreprises n’ont toujours pas mis à jour leurs systèmes, comme dans cette usine japonaise du constructeur auto Honda.

Un mois plus tôt, le ransomware faisait la une des journaux, bloquant des ordinateurs à travers le monde, y compris au sein du système de santé britannique. WannaCry est de retour dans l’actualité. Le programme malveillant a contraint un constructeur automobile à fermer une de ses usines au Japon.

Honda a dû arrêter la production à son usine de Sayama lundi après que WannaCry ait trouvé son chemin sur le réseau du constructeur, rapporte Reuters. L’usine produit environ 1 000 véhicules par jour, répartis entre la berline Accord et les modèles Odyssey et Stepwgn.

Des correctifs toujours pas déployés

Le constructeur automobile n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaires, mais une porte-parole a déclaré à Reuters que WannaCry avait fait son entrée dans les réseaux de Honda dans de multiples régions, dont le Japon, l’Amérique du Nord, l’Europe et la Chine. La société avait renforcé sa sécurité après l’apparition de WannaCry en mai.

Apparemment en vain, et sans donc appliquer les correctifs de sécurité disponibles depuis à présent plusieurs mois sur ses stations Windows. L’arrêt a affecté une seule usine, et il semble que Honda n’aura pas besoin d’arrêter la production sur d’autres sites.

Au moment de l’écriture de l’article le 21 juin, l’usine de Sayama était de nouveau en service. Honda n’est pas le seul constructeur automobile à avoir été la proie du ransomware. L’Alliance Renault-Nissan a aussi été affectée et contrainte en mai de fermer brièvement des usines en Europe et en Asie.

WannaCry a exploité une vulnérabilité trouvée par la National Security Agency (NSA) et ensuite divulguée sur Internet. Le malware a affecté des centaines de milliers d’ordinateurs, chiffrant le contenu des disques durs et exigeant des paiements en Bitcoin pour les débloquer.

WannaCry provoque l'arrêt d’une usine Honda au Japon - 2017 - 2018ZDNet vous accompagne

10 conseils pour lutter contre les ransomware dans l’entreprise (avant d’être attaqué)

WannaCry provoque l'arrêt d’une usine Honda au Japon

Source : L’article WannaCry provoque l'arrêt d’une usine Honda au Japon >> est extrait de ZDNet

Une sélection d'articles qui pourraient vous intéresser ...

WannaCry provoque l'arrêt d’une usine Honda au Japon - 2017 - 2018
Ne manquez plus rien!
Abonnez-vous dès maintenant aux infos de SOSVirus et recevez chaque mois, le meilleur de la sécurité informatique : news, tutos, hacking, alerte ransomware, spam alerte ...

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles 1 avis, 5,00/5
Loading...
Par | 2017-06-24T18:47:40+00:00 juin 24th, 2017|Actualité|0 commentaire

Laisser un commentaire