Windows 10, c'est 10 millions d'Insiders testant et traquant les bugs

Technologie : Le programme de test Insider de Microsoft, une opération gagnante ? Pour tester l’OS en amont et l’aider à détecter les bugs, l’éditeur peut compter sur la participation de 10 millions d’utilisateurs.

 

Microsoft a lancé Windows Insider en octobre 2014 avec la première Technical Preview publique de Windows 10. Quelques mois plus tard, en décembre, le programme réunissait 1,5 million de membres. C’était un bon démarrage, mais la firme déclare que cette base a progressé de 566% en plus de deux ans.

Microsoft annonce ainsi 10 millions de participants à Windows Insider. Et ces individus sont une ressource pour l’éditeur. Ceux-ci font l’éloge et la critique des nouvelles fonctionnalités et des bugs tandis que ingénieurs et développeurs progressent vers une nouvelle version générale. La prochaine, Windows 10 Creators Update, devrait d’ailleurs est finalisée en avril

Un fan ne crée pas, il se mérite !

“Nous comptons aujourd’hui plus de 10 millions de Windows Insiders, dont beaucoup sont des fans, qui testent et utilisent quotidiennement la dernière version de Windows 10” écrit Yusuf Mehdi, vice-président du groupe Windows and Devices de Microsoft.

“Leur réaction est rapide et furieuse, ils sont intransigeants quant à ce qu’ils attendent, mais cela inspire notre équipe et concentre notre attention au quotidien.”

Mehdi a annoncé ce cap des 10 millions sur le nouveau réseau social de Microsoft, LinkedIn, dans un post discutant des efforts de l’éditeur pour construire une culture d’entreprise “fan-centric”.

“Ce que j’ai appris, c’est que vous ne pouvez pas créer des fans, vous devez les gagner” écrit-il, soulignant l’accent mis par Microsoft pour “faire la bonne chose pour vos clients” et ne pas hâter les produits.

Discutant de la valeur de produits exceptionnels, Mehdi exprime son admiration pour Amazon Echo, Tesla, et Sonos pour leurs innovations respectives dans les maisons intelligentes, les voitures et les systèmes audio.

La méthode Open Source ?

Mais le dirigeant réserve l’essentiel de ses louanges à Microsoft. Selon lui, le programme Windows Insider illustre ainsi la capacité de Microsoft à “créer une connexion” avec les clients, ce qui guide également l’approche de l’éditeur en matière de développement de produits.

Si Microsoft a suscité la grogne d’utilisateurs en s’efforçant de convertir les PC Windows 7 à Windows 10, le programme Insider lui permet de se montrer sous un meilleur jour en mettant en valeur sa capacité à construire une base de fans.

Ce que Mehdi décrit, à une exception majeure près avec l’utilisation du mot “clients”, n’est pas sans rappeler l’approche au cœur des projets open source de premier plan, comme Cyanogen avec qui Microsoft a conclu un bref partenariat avant la disparition de Cyanogen.

“Les clients doivent avoir le sentiment d’avoir rejoint une communauté, une famille. Ne soyez pas une entreprise sans visage, permettez à vos fans d’interagir avec de vraies personnes de votre entreprise, des gens qui sont eux-mêmes des fans. Un fan va non seulement vous dire ce qu’il pense, mais il va s’attendre aussi à un retour, à vous voir prendre des mesures en réponse à ses commentaires” écrit le dirigeant de l’éditeur.

Les millions de membres du programme Windows Insider ont-ils réellement ce sentiment d’appartenance ? Et surtout, constatent-ils que leurs retours influent sur le développement de l’OS d’une multinationale cotée en bourse et soucieuse de ses actionnaires ?

Windows 10, c'est 10 millions d'Insiders testant et traquant les bugs

Source : L’article << Windows 10, c'est 10 millions d'Insiders testant et traquant les bugs >> est extrait de ZDNet

Une sélection d'articles qui pourraient vous intéresser ...

rester-informer
Ne manquez plus rien!
Abonnez-vous dès maintenant aux infos de SOSVirus et recevez chaque mois, le meilleur de la sécurité informatique : news, tutos, hacking, alerte ransomware, spam alerte ...

Par | 2017-03-29T04:54:37+00:00 mars 29th, 2017|Actualité|0 commentaire

Laisser un commentaire