Workplace Analytics : votre patron va pouvoir espionner votre Outlook (mais c'est pour votre bien)

Société : Un add-on qui se greffe à Office 365 permet aux dirigeants d’entreprises de s’assurer de la productivité de leurs collaborateurs. De quoi mieux s’organiser parait-il.

Microsoft vient de rendre disponible un nouvel outil, un add-on qui se greffe à Office 365, et qui permet aux dirigeants d’entreprises de la productivité de leurs collaborateurs. Microsoft Workplace Analytics, le nom de ce module, est disponible à l’achat pour les comptes Office 365 entreprise.

Workplace Analytics : votre patron va pouvoir espionner votre Outlook (mais c'est pour votre bien) Office 365, Office, Microsoft, Cloud Monitor

Capture d’écran de Workplace Analytics. (Source : Microsoft)

“Révélez le potentiel de vos collaborateurs avec Workplace Analytics” vante Microsoft au sujet de ce module. Alym Rayani, un directeur de Microsoft Office 365, décrit le nouveau programme comme “un Fitbit” pour la productivité au bureau.

L’outil utilise les métadonnées issues des autres programmes Office 365 comme Outlook (rendez-vous, formulaires, temps) et mesure des indicateurs tels que le temps consacré au courrier électronique, le temps de réunion et la fréquence à laquelle les gens travaillent après les heures de travail.

Métadonnées agrégées et désidentifiées

Le programme est une extension de MyAnalytics, un outil Office qui montre aux utilisateurs comment ils passent leur temps de travail. Ces deux outils ont été acquis par Microsft suite à l’achat VoloMetrix en 2015. VoloMetrix était une startup donc l’objectif était d’aider les grandes entreprises à quantifier l’efficacité de leurs employés.

Workplace Analytics : votre patron va pouvoir espionner votre Outlook (mais c'est pour votre bien) Office 365, Office, Microsoft, Cloud Monitor 

Capture d’écran de Workplace Analytics. (Source : Microsoft)

“C’est un concept qui permet de suivre comment vous passez votre temps dans les réunions, sur les courriels, après les heures d’ouverture” explique Alym Rayani dans GeekWire. “Nous voulions faire un pas de côté et voir s’il était possible d’envisager ce concept au niveau de l’organisation. Se demander à quoi ressemblerait Fitbit pour une organisation”.

“Microsoft a activé Workplace Analytics avec des fonctionnalités intégrées de confidentialité et de conformité” assure Ryan Fuller, le responsable de Workplace Analytics, dans un billet de blog. “Les clients possèdent leurs données Office 365 et décident de l’application des connaissances générées par Workplace Analytics pour résoudre des problèmes complexes. Workplace Analytics ne fonctionne que des métadonnées agrégées et désidentifiées”.

Microsoft a récemment commandé une étude au cabinet de recherche Forrester. Le document fait le constat que de nombreux dirigeants considèrent l’augmentation de la productivité des employés comme une priorité absolue des organisations au cours de l’année prochaine. Selon l’étude, de nombreuses organisations manquent d’outils et de compréhension pour interpréter et mettre en place des données pour améliorer le milieu de travail.

C’est pour vous rendre plus heureux en fait

Nul doute que de nombreux utilisateurs considéreront cette surveillance des équipes de travail comme légèrement envahissante. Microsoft mentionne que le programme devrait aider les entreprises à comprendre non seulement comment rendre leurs gens plus productifs, mais aussi plus heureux.

Par exemple, une entreprise pourrait suivre combien d’heures les membres d’une équipe travaillent en dehors des heures officielles de bureau. Et réfléchir ensuite aux changements qui doivent être effectué pour mieux organiser la structure et éviter de surcharger le personnel. La lutte contre la “réunionite”, soit le fait d’organiser de trop nombreuses réunions de travail, et donc de perdre en efficacité, peut aussi devenir une cible pour Workplace Analytics.

Microsoft a testé le programme, et ses clients bêta incluent Johnson & Johnson, PayPal, ou encore CBRE. Le géant de l’immobilier a utilisé l’outil pour analyser les métadonnées du calendrier des employés. L’idée était d’examiner le temps de déplacement pour se rendre à leurs réunions. Un aménagement des processus suite à l’analyse de ces données à permis à l’entreprise de réduire le temps de déplacement de 1.200 employés de 100 heures en cumulé par semaine.

Workplace Analytics : votre patron va pouvoir espionner votre Outlook (mais c'est pour votre bien)

Source : L’article << Workplace Analytics : votre patron va pouvoir espionner votre Outlook (mais c'est pour votre bien) >> est extrait de ZDNet

Du contenu qui pourrait bien vous intéresser !

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles 1 avis, 5,00/5
Loading...

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées et réaliser des statistiques de visites. Ok