Le cyberharcèlement

Le cyberharcèlement ou cyberbullying est une forme de harcèlement propagée via les réseaux sociaux ou autres moyens de communication numérique. Ce harcèlement a de nombreux visages comme la création de faux profils, la diffusion de rumeurs infondées ou encore l’envoi de messages d’insultes. Il s’agit d’agressions verbales ou de la diffusion de rumeur envers un individu dans le but de nuire à celui-ci mais de les diffuser par des moyens de communication numériques.

Le cyberharcèlement

Son apparition date des années 2000, plus exactement en 2003 au Canada. Le terme ou/et définition à été établi par Bill Belsey un professeur Canadien qui est celle-ci :

La cyberintimidation est l’utilisation des technologies de l’information et de la communication pour adopter délibérément, répétitivement et de manière agressive un comportement à l’égard des individus ou d’un groupe avec l’intention de provoquer des dommages à autrui.

En France on parle plus de CyberHarcèlement que de CyberIntimidation. En 2011 une étude réalisé avec le concours de l’éducation nationale en France a révélée que 9 % des élèves sont victimes de cyberharcèlement par SMS et Internet. En 2013, toujours sur une étude du ministère de l’éducation nationale, 40% des élèves disent avoir déjà été victime d’une agression ou d’une méchanceté sur Internet soit une augmentation d’un peu plus de 30 % en 2 ans. Un grand nombre de victime de ce CyberHarcèlement concerne des filles.

Des menaces virtuelles aux conséquences bien trop réelles.

Le cas le plus célèbre reste et restera (du moins je l’espère) celui de cette canadienne âgée de 15 ans Amanda Todd qui se suicida le 10 octobre 2012, après avoir posté sur Youtube une vidéo nommée “My Story: Struggling, bullying, suicide and self-harm (Mon Histoire : lutte, harcèlement, suicide et auto-mutilation)” où elle y décris ses années de calvaire au travers de post-it.

Suite à cette histoire qui avait plongée en effroi le Canada et les réseaux sociaux, La première ministre de la province de Colombie-Britannique, Christy Clark de l’époque avait engagé une discussion nationale sur l’opportunité d’en faire un délit puni par la loi,  et rendu un hommage à cette jeune fille.

Quelques jours plus tard, le célèbre groupe de Hackers “Anonymous” avait rendu publique l’identité du harceleur d’Amanda Todd ainsi que son adresse.

En France , il existe des cas tout aussi dramatique comme celui d’un adolescent de 17 ans “Cédric” de Marseille qui au travers d’un service de “chat” et croyant parler avec une jeune fille lui avait demander de ce dénuder ce qu’il a eu le malheur de faire c’est donné la mort. Les harceleurs (assassins) lui avaient demander une somme d’argent en échange de la suppression de cette vidéo ou alors ils rendaient public celle-ci via “les réseaux sociaux” et “Youtube“.

Les différentes formes de CyberHarcèlement

  • L’Outing (orientation sexuelle) ou Trickery (Tromperie) :
    L’outing est une technique qui consiste rendre publique, l’orientation sexuelle ou politique d’une personne qui souhaite la garder secrète.
  • Le sexting est une technique connexe à l’outing qui consiste a rendre publique des propos, images et vidéos à caractère sexuel. Le cas de “RevengePorn” est une forme de Sexting.
  • Le flaming (propos inflammatoire) est une technique qui consiste a envoyer via des messages privé ou public, des propos injurieux, obscènes, grossiers ou hostiles.
  • L’Harrassment (Harcèlement) est une technique qui consiste à envoyer des SMS, mails, MP (message privé) violents ou dénigrants de façon répétée dans le seul but de “casser” la victime (Harcèlement psychologique).
  • L’Impersonisation ou masquerade (Mascarade) est une technique qui consiste à usurper une identité et de diffuser des messages de Haine, obscènes, injurieux, ou propager des rumeurs dans le but de nuire.
  • La Denigration (Dénigrement) est une technique qui consiste a propager via des forums, groupe de discutions, envoi de SMS des rumeurs ou propos tentant à nuire à une personne.
  • Le Cyberstalking (cyberharcèlement) est une technique d’harcèlement sexuel qui consiste à l’envoi de message privé, mail, SMS ou appel téléphonique dans le but de faire des “avances sexuelles” ou tenant des “propos menaçant”.
  • Le Racket est une technique qui consiste a obtenir par violence, menace de violences ou contrainte soit une signature, un engagement ou une renonciation, soit la révélation d’un secret, soit la remise de fonds, de valeurs ou d’un bien quelconque.

Une sélection d'articles qui pourraient vous intéresser ...

Le cyberharcèlement  Le cyberharcèlement
Ne manquez plus rien!
Abonnez-vous dès maintenant aux infos de SOSVirus et recevez chaque mois, le meilleur de la sécurité informatique : news, tutos, hacking, alerte ransomware, spam alerte ...

2017-01-27T21:15:36+00:00 Tags: , , |0 Comments

Laisser un commentaire